Ali, baba des hirondelles.

Sous la corniche du numéro 8, rue du Village, à Eben-Emael, les chanceux pourront la voir timidement passer la tête depuis son habitation de résine de bois. C’est une hirondelle de fenêtre, à peine revenue d’un périple de 6.000 km depuis l’Afrique centrale qui a coûté la vie à 80 % de ses congénères. Le 10 mai dernier, celle-là a été la première à s’installer dans l’un des cent nids artificiels qu’Ali Aghroum a installés à Wonck, Bassenge et Eben-Emael, dans la superbe vallée du Geer (Le Soir du 27 décembre).

« Ali faisait des bonds de joie quand je l’ai appelé pour lui dire que le nid était occupé », sourit Roger, l’habitant des lieux. Logique : recréer des habitats propices à la nidification des hirondelles et ainsi tenter d’enrayer le net déclin de l’espèce, c’est le combat d’Ali. « En fait, une hirondelle revient toujours nicher à l’endroit exact où elle est née, explique-t-il. Seuls les bébés nés en Afrique, et qui arrivent ici pour la première fois, vont se construire un nouveau nid. Mais les bons emplacements se font rares : il faut être à moins de 500 mètres d’une colonie existante, il faut une hauteur de corniche de 4 mètres minimum et un débordement d’au moins 45 cm. Il ne faut pas d’arbre en face du nid, non plus. Or, avec toutes ces corniches en bois peint ou en plastique, désormais, les hirondelles ne parviennent plus à faire tenir leurs nids de boue séchée. C’est pour ça que j’ai installé tous ces nids artificiels. »

L’oiseau porte-bonheur

Un personnage, cet Ali. La quarantaine insoupçonnée, l’œil brillant et le sourire franc sous le chapeau de feutre, il a la maigreur de ceux qui ne s’arrêtent jamais et l’intarissable débit des passionnés. Quand, grâce à un héritage, il a racheté « pour une bouchée de pain » à Wonck l’une des plus vieilles fermes de la région, complètement détruite par un incendie, plus d’un habitant de ce coin rural a dû lever un sourcil dédaigneux. Mais aujourd’hui, Ali est un membre respecté de la communauté, salué par tout le monde dans la vallée.

Tout seul, brique par brique, bloc de tuffeau par bloc de tuffeau, tuile pare tuile, il a retapé sa ferme à l’ancienne. Pour en faire un magnifique havre de paix pour sa petite famille, et pour ses amis les animaux. Sur sa propriété, près de 80 nids accueillent les cigognes, chouettes, mésanges, chauve-souris, écureuils, colombes et… les hirondelles.

« Tu sais, j’ai beaucoup travaillé pour moi, dans ma maison, explique-t-il. Mais à un moment, il faut travailler pour les autres. Il n’y a pas que l’argent dans la vie : il vient un moment où il faut se donner à quelque chose. Moi, ce sera les hirondelles. Jusqu’au moment où je marcherai avec une cane. »

Voilà pourquoi, pendant tout l’hiver, Ali est venu frapper à la porte de 450 maisons : « Vous avez de la chance, il y a des hirondelles de fenêtre, près de chez vous, je disais aux gens. Puis je leur proposais d’installer un nid artificiel. Certains m’ont claqué la porte au nez, mais beaucoup ont accepté. Pour les personnes âgées, c’est un animal de légende, celui qui amène le printemps. »

Ali nous emmène chez Gabrielle, 71 ans. Dans sa ferme, il n’y a plus de vaches depuis belle lurette, mais l’étable est restée en l’état. Parce qu’ici, c’est le royaume des hirondelles rustiques, celles qui nichent à l’intérieur. Elles sont une douzaine à filer en tous sens autour de nous. « Les hirondelles, ça porte bonheur, sourit Gabrielle. Ici, il y en a toujours eu, mais il y en a de moins en moins. C’est triste. Ce matin, elles étaient toutes là, à chanter. C’était beau. »

Ali nous montre un couple affairé sur un fil électrique. « Ils se font des mamours, c’est la saison. Dans quelques jours, elles vont pondre. Dans un mois, ce sera le va-et-vient continu ! » Des promeneurs hollandais de passage s’extasient sur le ballet des hirondelles. Ali sourit.

http://www.lesoir.be/regions/liege/wonck-les-nids-artificiels-2009-05-16-706802.shtml

J’attends avec impatience l’arrivée des occupantes des nids installés sous la corniche de ma maison.

http://www.dailymotion.com/video/x6q4fg_fabrication-de-nids-a-hirondelles-d_animals

http://www.youtube.com/watch?v=r-CTahAsMRQ

Tags: , , ,

10 Réponses to “Ali, baba des hirondelles.”

  1. Du 20 au 28 juin 2009 comptez les hirondelles près de chez vous. « Mes coups de coeur Says:

    [...] http://rannemarie.wordpress.com/2009/05/18/ali-baba-des-hirondelles/ [...]

  2. Tanya Matharu Says:

    Hi Ali, It was very good to meet you today at the supermarket. What good work you are doing with the Swallows! When my family and return to Wales and buy a home with a garden, we will encourage them to live in our garden. There are so many Swallows around Pembrokeshire where I come from and they are beautiful in the evening flying swiftly over the fields.

    We will make our garden a heaven for birds and bees!

    Have a good weekend!

    Best wishes, Tanya

  3. Denis PAUWELS Says:

    Cher Monsieur,

    Nous ne tarderons certainement pas à venir voir vos petites protégées.
    Il y a quelques hirondelles non loin de chez nous et quelle ne fut pas notre surprise voici quelques jours d’observer le ballet qu’elles faisaient lors de leur retour.
    Nous rénovons notre maison et pouvons installer des nichoirs en façade sud et en façade nord. les deux autres ont des corniches trop basses (2,75m) pour que ce soit possible.
    Pouvez-vous nous informer? Nous cherchons des plans et autres informations pour en construire et les installer.

  4. Fautré Says:

    Nous nous sommes rencontrés ce mardi matin à midi au snack de la rue de l’Etat Tiers à Liège. J’ai parlé de votre activité à l’athénée de Fragnée. Nous reprendrons contact avec vous sous peu.

    Bien à vous,

    L. Fautré
    Préfet des études

  5. Hirondelles, mes voisines. « Mes coups de coeur Says:

    [...] Lire aussi : http://rannemarie.wordpress.com/2009/05/18/ali-baba-des-hirondelles/ [...]

  6. Ali Aghroum Says:

    ali hirondelles 0475/822886

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 163 followers

%d bloggers like this: