Soumis et indignes !

janvier 25, 2021

HK – Laissez-nous travailler

janvier 25, 2021

La faute aux réseaux sociaux

janvier 25, 2021

par collectif Les mots sont importants

Pour ou contre les réseaux sociaux ? C’est un peu comme si on vous demandait si vous êtes pour ou contre : les ordinateurs, la musique pop ou… les M&M’s. Ca dépend : comment, quand, combien et combien de temps ?

La suite sur : https://lmsi.net/La-faute-aux-reseaux-sociaux

?

janvier 25, 2021

Le gouvernement veut repousser de deux ans la fermeture des élevages de visons : https://reporterre.net/Le-gouvernement-veut-repousser-de-deux-ans-la-fermeture-des-elevages-de-visons

Elevage laissé à l’abandon, tous les cochons sont morts

janvier 25, 2021

Des dizaines de cochons ont été retrouvés morts pétrifiés dans une porcherie des Côtes-d’Armor près de Saint-Brieuc. Les équipements des salles de maternité ont été démontés, l’élevage a été fermé et les cochons abandonnés à leur sort.

La suite sur : https://www.l214.com/communications/20210125-elevage-cimetiere-cochons-cote-d-armor

Les plus pauvres subiront les effets de la crise pendant au moins dix ans

janvier 25, 2021

Si, en neuf mois seulement, les 1.000 personnes les plus riches au monde sont déjà parvenues à compenser les pertes subies en raison de la crise sanitaire, il faudra plus de dix ans aux personnes les plus pauvres pour se relever des impacts économiques de la pandémie, ressort-il du nouveau rapport d’Oxfam, intitulé « Le virus des inégalités » et publié le jour de l’ouverture de l’Agenda de Davos, organisé par le Forum économique mondial.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/international/les-plus-pauvres-subiront-les-effets-de-la-crise-pendant-au-moins-dix-ans/article-news-1384011.html

La politique étrangère de Biden, la rupture… dans la continuité

janvier 25, 2021

Retour dans les accords internationaux, déclarations d’amour aux alliés malmenés par Donald Trump: Joe Biden veut marquer la rupture avec la politique étrangère de son prédécesseur. Mais sur plusieurs dossiers-clés, à commencer par la compétition avec la Chine, c’est une certaine continuité qui se profile.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/international/la-politique-etrangere-de-biden-la-rupture-dans-la-continuite/article-normal-1383799.html

Biden reprend à son compte une mesure chère à Trump : https://www.lalibre.be/economie/conjoncture/biden-veut-renforcer-le-made-in-america-cher-a-trump-600e9bbed8ad5844d1ac4d39

Fichez la paix aux femmes quel que soit leur choix !

janvier 24, 2021

https://www.lalibre.be/debats/opinions/femmes-au-foyer-et-fieres-de-l-etre-feministes-ou-reac-600980b7d8ad5844d19f7f2a

Joe Biden place Samantha Power à la tête d’US Aid: une nomination qui en dit long

janvier 24, 2021

par Jean-Pierre Page

Jean-Pierre Page revient sur la nomination de Samantha Power à la tête d’US Aid. Officiellement, l’agence œuvre pour le développement international. Elle est surtout un outil du soft power US qui a déjà été impliqué dans des opérations de « regime change ». Et la nomination d’un personnage comme Samantha Power à sa tête ne doit rien au hasard. (IGA)

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/joe-biden-place-samantha-power-a-la-tete-dus-aid-une-nomination-qui-en-dit-long/

La famine au Yémen est créée de toute pièce à Washington et Riyadh

janvier 24, 2021

par Charles Pierson

Le secrétaire d’Etat Mike Pompeo a mis fin à des mois de spéculation en annonçant le 10 janvier dernier que l’administration Trump avait placé les rebelles Houthis du Yémen (Ansar Allah) sur la liste des organisations terroristes étrangères (“Foreign Terrorist Organization”). En désignant les Houthis comme terroristes, l’administration complique la vie des organisations humanitaires dans leur distribution à 24 millions de Yéménites (soit 80% de la population) de produits essentiels, tels que la nourriture, l’essence et les médicaments. La plupart des Yéménites qui ont besoin d’aide, dont 12 millions d’enfants, vivent dans les régions contrôlées par les Houthis. Les agences humanitaires, qui sont obligées de coordonner leurs activités avec les Houthis, craignent maintenant d’être sous le coup de sanctions légales.

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/la-famine-au-yemen-est-creee-de-toute-piece-a-washington-et-riyadh/