Rouges et noirs : deux poids, deux mesures.

La justice belge semble, comme le pays, fonctionner à deux vitesses.

Alors que le parquet fédéral menait une action d’envergure contre deux ex-CCC Bertrand Sassoye et Pierre Carette, contre lesquels pèsent des charges diffuses, la police de Linkebeek s’en allait vérifier samedi à la salle paroissiale (qu’en pense l’évêché) si les chants des 300 braillards néonazis de l’organisation « Blood en Honour » appelant à l’extermination des « Juifs et des macaques » ne dépassaient pas le niveau de décibels admis par le règlement communal.

Le 19 avril dernier, cette horde noire était déjà venue célébrer en toute impunité à Bellegem l’anniversaire d’Adolf Hitler.

Le parquet de Courtrai « envisage » toujours de les poursuivre pour leurs incitations patentes et prouvées (notamment par un reportage de la VRT) à la haine raciale et à l’apologie du nazisme.

Le parquet fédéral, lui aussi « réfléchit à l’opportunité de poursuites.

Et le ministre de l’Intérieur, Patrick Dewael (Open VLD) a supplié le parlement de trouver une solution pour interdire ce type de rassemblements nauséeux, oubliant qu’il est de son pouvoir d’interdire ces « partouzes » néonazies.

Deux poids, deux mesures?

Il faut le constater et le déplorer.

Le verbiage de quelques cocos attardés semble être appréhendé par la justice et le gouvernement comme plus essentiels que les ratonnades, les vociférations de néonazis autorisés à organiser leurs réunions séditieuses en toute liberté.

Que l’on sache, les dégâts causés par les « noirs » ont produit infiniment plus de sang que les attentats du passé commis par les CCC.

Accepter Bellegem ou Lebekke, c’est tolérer que d’autres Hans Van Themsche (le tueur raciste d’Anvers) reprenne les armes.

Le nazisme toléré est un attentat permanent.

Marc Metdeppenningen     Le Soir 09-06-2008

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Une Réponse to “Rouges et noirs : deux poids, deux mesures.”

  1. jaio Says:

    On n’est jamais aussi irrité que par le bruit que font les autres…Et à ce propos, quel est le bruit toleré et quel est le bruit qui ne l’est pas. Parce que si un groupe ne fait du bruit que une demi heure par an ce n’est pas trop grave confronté au sirenes qui passent hurlant toutes les 10 minutes à 120 décibels l’une. Il faudrait savoir ce qui emm. plus: est-ce 30 personnes par un voisin ou trois milions d’habitants reveillés par une sirene qui traverse la ville et la nuit dans les rues pourtant vides?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :