Archive for juillet 2008

Sympa la France comme destination de vacances.

juillet 31, 2008

Ou comment remplir les quotas à tous prix :

http://www.lalibre.be/actu/europe/article/436939/une-famille-en-regle-traitee-comme-des-criminels.html

Publicités

Coupes de pêches à la menthe.

juillet 31, 2008

Ingrédients pour 4 personnes

4 pêches mûres mais fermes – 10 cl d’alcool de poire – 150 gr de sucre en poudre – 10 feuilles de menthe fraîche + 4 petits bouquets de quelques feuilles – 5 gouttes d’alcool de menthe – 4 boules de sorbet à la cerise.

Pelez les pêches, retirez le noyau et mettez les demi-pêches à macérer 1 heure avec l’alcool de poire, en les retournant plusieurs fois.

Mettez le sucre dans une poêle et versez 50 cl d’eau. Portez à ébullition et, dès que le sucre est fondu, ajoutez les demi-pêches et la menthe. Baissez le feu et laissez cuire doucement 15 min. environ. Les pêches doivent être cuites mais pas défaites. Retirez les demi-pêches avec une écumoire, puis laissez-les égoutter et refroidir dans une passoire.

Ajoutez l’alcool de la macération dans la poêle et laissez réduire jusqu’à ce que le mélange devienne sirupeux. Filtrez puis laissez refroidir et incorporez l’alcool de menthe.

Disposez dans chaque coupe 2 demi-pêches nappées d’un peu de sirop, déposez à côté 1 boule de sorbet à la cerise et décorez d’un bouquet de menthe.

Pêches sauce vanille.

juillet 31, 2008

Ingrédients pour 4 personnes

700 gr de pêches ou de nectarines – 100 gr de sucre en poudre – 25 cl de crème liquide – quelques gouttes d’essence de vanille – 1 cuil. à soupe de Cointreau – 30 gr de beurre – bouquet de menthe pour le décor.

Pelez les fruits, puis dénoyautez-les et coupez-les en fins quartiers.

Versez le sucre dans une pôêle ainsi que 10 cl d’eau. Faites bouillir jusqu’à l’obtention d’un caramel blond, soit environ 5 min. Ajoutez la crème et portez de nouveau à ébullition en tournant avec une cuillère en bois.

Retirez la poêle du feu et incorporez alors l’essence de vanille et le Cointreau. Laissez tiédir puis réservez au frais.

Faites fondre le beurre à feu moyen dans la poêle lavée et essuyée. Ajoutez les quartiers de fruits et faites revenir 1 min. de chaque côté. Répartissez ces fruits dans 4 assiettes à dessert et entourez-les d’un peu de sauce. Décorez des bouquets de menthe. Servez le reste de la sauce à part.

Crème aux cerises.

juillet 31, 2008

Ingrédients pour 4 personnes

350 gr de ceriss – 10 cl de vin blanc – 1 bâton de cannelle – 100 gr de sucre en poudre – 250 gr de mascarpone – 2 cuil. à café de miel liquide – le jus de 1 orange + 1 cuil. à soupe de zeste finement émincé – 1 bombe de chantilly.

Dénoyautez les cerises et mettez-les dans une poêle avec le vin blanc, la bâton de cannelle et le sucre. Portez à ébullition et laissez bouillir 5 min., juste pour pocher les fruits. Versez-les dans une coupe et laissez-les refroidir dans le sirop. Puis retirez le bâton de cannelle.

Mettez le mascarpone dans le bol du robot, avec le miel et le jus d’orange. Mixez en crème. Egouttez les cerises, en conservant le sirop.

Mélangez délicatement la moitié des cerises avec le mascarpone. Versez cette préparation dans des coupelles de service et garnissez d’un peu de chantilly en bombe.

Déposez par-dessus le reste des cerises et arrosez-les du sirop. Décorez d’un peu de zeste d’orange et servez aussitôt.

Personnellement je ne dénoyaute pas les cerises le goût y gagnera.

Un peu de douceurs dans un monde de brutes. Gaspacho aux pêches.

juillet 31, 2008

Ingrédients pour 4 personnes

3 oranges – 1 citron – 5 pêches – 4 cuil. à soupe de sucre en poudre – 250 gr de framboises – 4 glaçons – bouquet de menthe pour le décor.

Pressez les oranges et le citron pour recueillir leur jus. Pelez les pêches, dénoyautez-les et passez-les au mixeur pour les réduire en purée. Dans une poêle à bord haut, mélangez les jus d’agrumes et la purée de pêches avec 50 cl d’eau.

Portez à frémissements sur feu doux. Incorporez le sucre, puis laissez frémir 10 min. Attendez que ce sirop ait refroidi et mettez-le 30 min. au réfrigérateur.

Pendant ce temps passez les framboises dans une passoire fine en les écrasant avec le dos d’une louche. Gardez-en quelques-unes pour la décoration. Coupez la dernière pêche en petits dés. Pilez les glaçons.

Répartissez le sirop très froid dans 4 assiettes creuses. Versez le jus des framboises dessus en dessinant des volutes. Parsemez avec les dés de pêches, les framboises réservées et les glaçons pilés. Décorez avec les bouquets de menthe et servez aussitôt.

Après le soleil, la lune.

juillet 31, 2008

Après l’éclipse de soleil du vendredi 1er août au matin, ce sera au tour de la lune de s’éclipser partiellement le 16 août.

80% du disque lunaire passera dans l’ombre de la terre.

Le phénomène débutera à 21h36 pour se terminer le 17 à 0h44.

Le maximum de l’éclipse sera visible à 23h10.

Internet censuré pour les journalistes en Chine.

juillet 31, 2008

Pekin J.O les journalistes rient jaune, internet censuré..

Quelle surprise! lire sur http://torapamavoa.blogspot.com/2008/07/jo-joublie.html

Journée internationale d’action du 11 octobre 2008 « Freedom not fear – Stop the surveillance mania ! »

juillet 31, 2008

 

Constatant une dérive vers une société de surveillance où la liberté d’expression et d’information est menacée, les responsables de nombreuses organisations à travers le monde appellent à une journée d’action commune le 11 octobre 2008.

Manifestations, événements festifs, ateliers de travail… Chaque pays participera à sa façon à la journée d’action « Freedom not Fear 2008″ [1].

En France, toujours plus d’organisations [2] préparent cette journée, et invitent les organisations attachées à la défense de la vie privée et de la liberté d’expression et d’information à participer à ce projet [3].

Seule une action à l’échelle mondiale peut désormais lutter contre le totalitarisme informationnel : De plus en plus de pays à travers le monde sont en train de rejoindre ce mouvement, qui doit encore se propager. Nous appelons tous ceux qui ont des contacts avec des militants de pays ne participant pas encore à les mettre en relation avec la coordination freedom not fear [4].

[1] https ://wiki.vorratsdatenspeicherung.de/Freedom_Not_Fear_2008[2] Odebi, Big Brother Awards, Marsnet, Globenet, le Réseau RAIDH, Artisnotdead, Propagande.org, Wireless Marseille, contre-conference.net[3] Email contactAThumanrights21.org ou http://www.humanrights21.org/?page_id=21[4] https ://wiki.vorratsdatenspeicherung.de/Freedom_Not_Fear_2008/HowTo

important de relayer l’info.

Appel Commun :

Journée internationale d’action du 11 octobre 2008
« Freedom not fear – Stop the surveillance mania ! »

Une large coalition de collectifs et d’organisations vous appelle tous à rejoindre l’action organisée contre la surveillance excessive des gouvernements et des multinationales.

Le 11 octobre 2008, dans de nombreux pays, des gens vont descendre dans la rue avec comme mot d’ordre « Freedom not fear 2008 ». Des actions pacifiques et créatives, du défilé à la teuf, auront lieu dans un grand nombre de capitales européennes.

La surveillance-mania se propage à grands pas. Les gouvernements et les multinationales enregistrent, surveillent et contrôlent nos faits et gestes de manière toujours plus systématique. Quoi que nous fassions, quoi que nous disions ou à qui nous téléphonions, où que nous allions, quels que soient nos amis, ou nos centres d’intérêts, ou les groupes auxquels nous appartenons, le gouvernement « big brother » et les entreprises « little brothers » en savent de plus en plus sur nous.

Les atteintes à la vie privée et à la confidentialité qui en résultent remettent en cause la liberté de religion, la liberté d’expression, mais aussi le secret professionnel des médecins, des services sociaux, des avocats et des journalistes.

L’agenda des multiples réformes du secteur de la sécurité révèle la convergence de la police, des agences de renseignement et du militaire, menaçant de faire disparaitre la séparation et l’équilibre des pouvoirs.

Utilisant des méthodes de surveillance de masse, la coopération sans frontières des militaires, des services de renseignement et des autorités policières mène tout droit à de nouvelles frontières et de nouveaux murs, construisant ainsi de véritables forteresses en Europe et sur d’autres continents, visant directement les réfugiés, les gens « différents » mais également les militants et activistes politiques, les pauvres et les déshérités, ou encore les supporters sportifs.

Se sentant constamment épiés et surveillés, les gens ne peuvent plus défendre librement leurs droits ni lutter pour une société plus juste. La surveillance massive devient une menace pour l’avenir de nos sociétés libres et démocratiques. Elle met également en danger le travail et l’engagement des associations civiles.

De plus, la surveillance, la méfiance et la peur transforment progressivement notre société en un troupeau de consommateurs qui n’auraient « rien à cacher » dans une vaine illusion de sécurité totale ? Ils devraient être prêts à abandonner leurs libertés. Nous ne voulons pas d’une telle société !

Nous pensons que le respect de la vie privée est une part essentielle de la dignité humaine. Une société libre et ouverte ne peut exister sans une communication et des espaces inconditionnellement privés.

Le traçage et le fichage électronique systématiques de toute la population sont loin de nous protéger du crime. Ils coûtent des milliards d’euros et portent atteinte à la vie privée de citoyens innocents.

Sous le règne de la peur, et d’une sur-activité aveugle, les mesures de sécurité ciblées et pérénisées s’avèrent inefficaces, alors que dans le même temps, on omet de résoudre les problèmes quotidiens de la population, tels que le chômage et la pauvreté.

Afin de protester contre la sécuritaro-mania et la surveillance excessive, nous descendrons dans les rues des grandes villes de nombreux pays le 11 octobre 2008. Nous vous appelons tous à vous joindre à cette protestation pacifique. Les politiciens doivent comprendre que nous sommes prêts à descendre dans la rue pour défendre nos libertés.

Vous pouvez trouver les dernières informations sur les différentes manifestations et la liste des villes participantes sur : http://wiki.vorratsdatenspeicherung.de/Freedom_Not_Fear_2008.

Nos demandes

1. Réduction de la surveillance

* Suppression de la conservation généralisée des logs de nos télécommunications (rétention de données).
* Abolir la collecte généralisée de nos données biométriques.
* Abolir la collecte généralisée de nos données génétiques.
* Supprimer la vidéosurveillance permanente et les techniques de détection automatique.
* Supprimer le financement pour le développement de nouvelles techniques de surveillance.
* Pas d’enregistrement généralisé de tous les voyageurs aériens (données PNR).
* Pas d’échange d’informations avec les États-Unis et autres États qui n’ont pas de protection efficace des données.
* Pas d’espionnage de nos ordinateurs, à distance ou non.
* Pas de surveillance et de filtrage des communications Internet (Paquet Télécoms UE).

2. Evaluation des moyens de surveillance existants

Nous appelons à un examen indépendant de tous les moyens de surveillance quant à leur efficacité et leurs effets secondaires préjudiciables.

3. Moratoire pour les nouveaux moyens de surveillance

Après l’armement des pays de ces dernières années, nous demandons le gel immédiat des nouvelles lois sécuritaires, qui restreignent les libertés civiles.

4. Garantie de la liberté d’expression, de dialogue et d’information sur l’Internet

* Interdire le déploiement de technologies de filtrage sur les infrastructures réseaux des FAI.
* Garantir que seul le juge indépendant et impartial puisse déclarer un contenu illicite et demander son retrait d’un site web.
* Créer un véritable droit de citation multimédia, aujourd’hui indispensable au débat public dans les démocraties.
* Garantir la protection des lieux communs d’information, de dialogue, et d’expression sur internet (sites participatifs, forums, blogs) aujourd’hui menacés par des lois inadaptées et qui poussent à l’auto-censure (« chilling effect »).

http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=102213

Le destin. Youssef Chahine

juillet 31, 2008

ARTE 22h30 Le destin,  comédie dramatique (Fr/Egy) de Youssef Chahine.

Dans la Cordoue du XIIe siècle, un philosophe qui prône la raison et la liberté, est victime des intégristes.

C’est le grand Avérroès qui combat pour la joie de vivre et contre tous les fanatismes.

Le film est suivi d’un documentaire sur le cinéaste égyptien.

Deux bateaux pour Gaza.

juillet 30, 2008

Rompre le siège de Gaza : deux bateaux vont partir de Chypre

 

Publié le 30-07-2008

Avec 60 personnes à leur bord, le « FREE GAZA », et le « LIBERTY » doivent quitter le port de Chypre le 5 août prochain pour accoster à Gaza. Parmi eux, 46 Palestiniens et 14 internationaux, dont Hedy Epstein, une survivante des camps de concentration, âgée de 84 ans.

D’origine allemande, et vivant aux Etats-Unis, cette vieille dame aurait suivi ces derniers mois des cours de natation dans ce but. « Par cette action -a-t-elle expliqué- nous avons l’intention d’ouvrir le port, d’aller pêcher avec les pêcheurs, d’apporter notre aide aux cliniques, et de travailler dans les écoles. Mais nous nous proposons aussi de rappeler au monde que nous ne voulons pas rester spectateurs. 1.5 million de gens sont menacés de mort par le manque de nourriture et la maladie ».

En tentant d’entrer à Gaza, malgré le blocus de la marine israélienne, cette initiative veut rappeler au monde que ce n’est pas à l’occupant israélien, mais aux Palestiniens de décider qui peut entrer et sortir de Gaza ; et que le siège de Gaza n’aura pris fin que lorsque les Palestiniens se seront vus reconnaître les mêmes droits et libertés que les autres peuples du monde.

Jusqu’ici, l’Etat Major militaire israélien s’est refusé à dire ce que la marine comptait faire quand les deux bateaux pénétreront dans les eaux qu’elle contrôle illégalement, pour se rendre dans le port de Gaza.

Silence radio au niveau des médias français !

Source : http://www.oulala.net

CAPJPO-EuroPalestine