Dennis L.Meadows reçoit le Japan Prize 2009.

Un théoricien américain des « limites de la croissance », Dennis L. Meadows, a été désigné aujourd’hui lauréat du Japan Prize, plus haute distinction scientifique japonaise, pour ses travaux sur le conflit entre les ressources disponibles sur Terre et l’augmentation de la population.

Le professeur Meadows, 66 ans, a été honoré plus particulièrement pour son rapport jugé fondateur rédigé en 1972 pour le Club de Rome et précisément intitulé « Les limites de la croissance ».

« Employant un système de simulation nouveau, son texte démontre que si certains facteurs physiques limitatifs de la Terre, comme les ressources naturelles, l’environnement, les terrains, ne sont pas pris en compte, l’espèce humaine va vite se retrouver dans une situation critique », a expliqué le jury du Japan Prize.

(…)

Lire l’entièreté de la dépêche AFP : « L. Meadows obtient le Japan Prize 2009 », Le Figaro, 15 janvier 2009.

 

Étiquettes : , , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :