Archive for janvier 2009

Le changement climatique est irréversible.

janvier 30, 2009

Le niveau de CO2 dans l’atmosphère est pratiquement irréversible, avertissent les scientifiques. Même en cessant complètement les émissions, les quantités de chaleur et de CO2 accumulées dans les oceans continueront à se libérer lentement, prolongeant le réchauffement durant des centaines d’années.

La suite : http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2538

 

A propos de NEWROPEANS.

janvier 30, 2009

Newropeans est le premier mouvement politique trans-Européen qui présentera des candidats aux élections européennes de 2009 dans chaque pays de l’Union Européenne – sous le même nom, et avec le même programme et le même objectif commun.

Notre objectif est d’aider à ce que l’UE passe d’un projet bureaucratique centralisé à une entité politique gérée de façon démocratique. Aujourd’hui l’UE fait face à une profonde crise politique et à un manque de leadership qui risquent d’affecter le succès de l’intégration. Nous pensons que cette fois les idées neuves et les changements nécessaires ne viendront pas des gouvernements nationaux ou de Bruxelles. Newropeans apporte de nouvelles idées à l’UE et est un outil pour que tous les citoyens à travers l’Europe puissent avoir leur mot à dire dans les affaires européennes. Newropeans existera durant 15 à 20 ans – le temps que la démocratisation soit achevée.

Newropeans est actuellement présent dans 12 pays. Chaque mois, notre réseau croît. Nous sommes totalement indépendants de l’UE et des institutions nationales. Notre mouvement repose entièrement et est financé exclusivement par nos membres et sympathisants.

En Juin 2009, quand le prochain Parlement Européen sera élu, Newropeans donnera à des millions d’européens leur première véritable occasion de vraiment ‘agir Européen. Nous donnerons à tous les citoyens de l’UE l’opportunité d’associer leurs votes avec tous ceux, à travers le continent, qui partagent une vision démocratique du futur de l’Europe. C’est ici que la démocratisation commence. C’est en tout cas l’opinion de Newropeans.

En savoir plus : http://www.newropeans.eu/

 

Bas Bush.

janvier 30, 2009

Chaussure géante à Tikrit en hommage au contradicteur de Bush : http://fr.reuters.com/article/oddlyEnoughNews/idFRPAE50S0P020090129

Un retraité en garde à vue « par erreur » !

janvier 30, 2009

Un retraité en garde à vue pour une fausse lettre de menaces contre
Un retraité de 67 ans a passé sept heures en garde à vue par erreur le 22 janvier à Maubeuge dans le Nord. En cause : une lettre, signée de son nom, adressée à Nicolas Sarkozy et son épouse, les insultant et les menaçant de mort. Or Zéphir Brassart n’a jamais écrit cette lettre. D’ailleurs, le parquet de Paris n’a retenu aucune charge contre lui.

La suite : http://torapamavoa.blogspot.com/2009/01/un-retraite-en-garde-vue-par-erreur.html

Batailles.

janvier 30, 2009

France 2 – 22h20 – vendredi 30/1        pièce de théâtre de Roland Topor, Jean-Michel Ribes enregistrée au Théâtre du Rond-Point à Paris, avec François Berléand, Pierre Arditi, Tonie Marshall

Deux hommes d’âge mûr se livrent une singulière et inutile bataille navale en pleine mer. Ils réinventent la lutte des classes au passage.

http://www.artpointfrance.org/Diffusion/topor.htm

http://www.youtube.com/watch?v=tMFymZJWaEE

Zoom arrière.

janvier 30, 2009

La Deux – 22h55 – vendredi 30/1    magazine : Hommage à Sélim Sasson

Ils s’appellent Belmondo, Bardot, Schneider, Truffaut, Hitchcock, Rosselini, Deneuve, Venture, Cardinal, Audrey Hepburn, de Funès, Bourvil, Fernandel, Moreau, les Monthy Python, Benigni … Des stars énormes auxquelles il parlait comme au premier venu, comme à vous et moi, les mettant au défi de tourner des saynetes ou de se mettre en scène dans des conditions que pas un acteur d’aujourd’hui n’accepterait…

« Il », c’est Sélim Sasson, qui fut pendant quatre décennies le « monsieur cinéma » de la RTBF. Décédé en 2002, Sélim Sasson laisse une image exceptionnelle auprès de ceux qui suivaient religieusement Le Carrousel aux images. Pour ce premier numéro de Zoom arrière présenté par Cathy Immelen (en remplacement temporaire d’Elodie de Sélys), on se croirait dans un numéro de Screen puisque, outre Cathy Immelen donc, on retrouve Hughes Dayez comme témoin privilégié puisqu’il est le successeur de cet homme de référence.

Quand on interroge Hughes Dailez, il est intarissable sur les qualités de son maître : « Il avait cette ironie permanente, ce sens du gag, ce côté pince-sans-rire, le tout doublé d’une immense curiosité ! »

Cathy Immelen, elle, est trop jeune pour avoir connu les émissions de Sélim Sasson mais elle sait ce qu’il représente : « Il faut dire que Hughes (Dayez) me parle de lui au moins une fois par jour ! De plus, il a un peu le même rapport avec moi qu’il avait avec Sélim Sasson, qui lui a mis le pied à l’étrier. Il me raconte souvent que Sélim Sasson lui laissait d’interminables messages sur son répondeur à propos des films qu’il avait vus. Il fait la même chose avec moi ! »

Le plus étonnant dans les images de Sasson, c’est la liberté qu’il avait auprès des stars immenses alors que, aujourd’hui, tout est formaté : « c’est attristant, poursuit Cathy Immelen, car, là, je viens de Los Angeles où j’ai pu voir Scarlett Johanson quatre minutes et entourée de quinze personnes pour recadrer ses propos. »

Hughes Dayez est encore plus nostalgique : »A Cannes, il interviewait Claudia Cardinale dans les coulisses avant qu’elle remette un prix et conversait avec Yves Montand sur la Croisette. Il visionnait les bobines à la RTB et choisissait lui-même les extraits qu’il diffusait. Aujourd’hui on reçoit un EPK (electronic press kit), un DVD sur lequel figurent les extraits de films et les interviews que l’on peut utiliser… »

(Jean-François Lauwens – Le Soir 30/01/2009)

La déléguée générale de Palestine à Paris au Quotidien d’Oran : Le monde occidental a perdu de sa crédibilité .

janvier 29, 2009

Native de Bethléem, Hind Khoury a été membre du premier gouvernement de Mahmoud Abbas. Ministre d’Etat, elle y était chargée du dossier de Jérusalem.
En mars 2006, elle succède à Leila Shahid à la tête de la Délégation générale de Palestine à Paris. Un poste qui en fait l’une des figures les plus médiatiques de la classe politique palestinienne.

Cette économiste de formation – maintes fois consultante auprès d’organisations internationales et privées – profite des plateaux de télévision et des colonnes pour charger la politique israélienne. Elle a reçu Le Quotidien d’Oran dans son bureau du 15e arrondissement.

Lire la suite : http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5114638

D6BELS : Saint-André aux Franco-folies 2008.

janvier 29, 2009

La Deux – 22h45 – jeudi 29/1

Jean-Charles Santini est originaire de Saint-André, un petit village corse. Kiné de formation, il a fondé un groupe liégeois très en vue.

Avec un premier album, un succès radio et des premières parties, Saint-André a tracé sa voie.

http://www.youtube.com/watch?v=fyfivRPkoh4

Le Val du Geer se diversifie.

janvier 29, 2009

En 1964, des parents d’enfants handicapés créaient à Liège l’ASBL « Pour Demain » afin de donner du travail aux personnes moins valides.

Quarante-cinq ans plus tard l’ASBL, qui s’appelle désormais « Val du Geer » se porte plutôt bien : elle dégage un chiffre d’affaires annuel de 8,5 millions d’euros et emploie 240 travailleurs, dont 85% de personnes handicapées. Des travailleurs actifs sur trois sites, à Bassenge et à Ans, dans la fabrication de caisses et palettes, la confection textile, la fabrication métallique et le conditionnement de « sets » de soins pour les hôpitaux (sets pour salles d’opérations, sets pour grands brûlés, tire-lait, etc).

L’ASBL est une Entreprise de travail adapté (ETA), qui bénéficie à ce titre de subsides pour « perte de rendement » (selon le handicap, 30 à 70% du coût salarial). En tant qu’ASBL, elle est par ailleurs obligée de réinvestir le moindre de ses profits, et c’est dans cette optique que Val du Geer a racheté en 2006 un bâtiment situé à Boirs (Bassenge) tout juste à la sortie de l’autoroute Liège-Anvers, pour y développer une nouvelle activité de conditionnement pharmaceutique.

« Depuis 2007, les pharmacies d’hôpitaux sont autorisées à sous-traiter le conditionnement de leurs médicaments, explique Henri Erpicum, directeur général du Val du Geer. Et elles ont grand besoin d’un conditionnement unidose, qui permet une meilleure traçabilité. Etant donné notre expérience précédente dans le conditionnement hospitalier nous avons été contactés par de grands hôpitaux qui souhaitent que nous nous lancions dans cette activité. »

Val du Geer finalise actuellement des contrats avec le CHU, le CHR et le CHC de Liège et l’hôpital Erasme de Bruxelles. Elle conditionnera les médicaments fournis par ces hôpitaux en doses uniques dans les sept « salles blanches » créées à Boirs.

Ces salles blanches stériles répondent aux normes européennes stricte de conditionnement hospitalier et pharmaceutique. « Dans un second temps, nous envisageons également de mettre nos salles blanches à la disposition du secteur industriel et de la recherche, poursuit Henri Erpicum. De nombreux secteurs peuvent être intéressés, et nous nous inscrivons ainsi résolument dans le développement en région liégeoise d’un pôle de bio-logistique en création à Bierset ».

La nouvelle activité démarrera le 6 février prochain. L’investissement global (rachat du bâtiment et travaux) se monte à 1,4 millions d’euros, financé à peu près pour moitié par l’Agence walonne pour l’intégration de la personne handicapée (Awiph). Trente emplois devraient y être créés à terme.

Un succès qui prouve une nouvelle fois qu’il est possible de conjuguer finalité sociale et réussite économique.

(P. Mo. Le Soir 29/01/2009)

Sailor et Lula.

janvier 29, 2009

ARTE – 20h45 – jeudi 29/1     film de David Lynch avec Nicolas Cage, Laura Dern, Diane Ladd

Dès leur première rencontre, Sailor et Lula tombent follement amoureux l’un et l’autre. Cette passion dévorante n’est pas du goût de Marietta, la mère de Lula, une sorcière patibulaire, entend saigner le loubard et faire rentrer sa fille au bercail.

Marietta demande au malfrat Bob Ray Lemon d’éliminer Sailor. Mais dans la bagarre qui s’ensuit, c’est Bob qui est tué et Sailor se retrouve en prison. Deux ans plus tard, à sa libération, Lula est là, qui l’attend, avec son blouson-fétiche en peau de serpent.

http://www.cineclubdecaen.com/realisat/lynch/sailoretlula.htm

http://www.youtube.com/watch?v=Vjibd-gfCvQ