Au boulot, feignasses.

Sarkozy souhaite un congé parental plus court

AP | 13.02.2009 | 13:23

Nicolas Sarkozy a souhaité vendredi la mise en place d’un « congé parental plus court » lors d’un discours annonçant une évolution de la politique familiale.

« Les congés parentaux sont parfois à l’origine d’un immense gâchis », a déploré le chef de l’Etat devant les associations familiales réunies à l’Elysée.

Pour les femmes concernées, « un congé parental de longue durée c’est une rupture dans un parcours professionnel, qui peut se traduire par une diminution des chances de progresser dans la carrière ». Pour les familles, « c’est un salaire en moins, du pouvoir d’achat qui diminue ».

Pour la société, « ces dispositifs maintiennent en dehors du marché du travail près de 800.000 femmes chaque année », a poursuivi M. Sarkozy, dénonçant « l’hypocrisie » du libre choix. « La maternité est une formidable aventure humaine, ce n’est pas une sanction », a-t-il lancé. « L’arrêt de travail ne doit plus être une solution par défaut pour les familles. Il ne peut plus être le mode de garde des jeunes enfants auquel on doit se résigner ».

M. Sarkozy a donc souhaité une « réflexion sur l’évolution du congé parental » pour « mettre en place les conditions du retour à l’emploi » des femmes, notamment celles sans qualification. « Je veux qu’on privilégie l’aménagement des horaires ou le temps partiel plutôt que l’interruption totale d’activité », a-t-il dit.

Souhaitant que le pôle emploi « accompagne vraiment les jeunes mères » qui souhaitent retravailler, il a demandé aux partenaires sociaux de réfléchir à un « droit spécifique à la formation pour les parents qui veulent reprendre une activité après s’être consacrés à l’éducation de leurs enfants ».

« Bien sûr qu’une femme qui souhaite s’occuper à plein temps de l’éducation de ses enfants, c’est formidable, (…) mais ça doit être un choix. Ma crainte c’est que cette femme après avoir fait cela n’ait plus la chance de retrouver un emploi, parce qu’on lui dit après qu’elle est trop vieille », a insisté M. Sarkozy. AP

Ce n’est pas le congé parental qui doit être raccourci que du contraire, c’est la mentalité des patrons qui doit changer !

Pour « gagner » du temps, les femmes devraient peut-être accoucher sur leur lieu de travail !

Publicités

Étiquettes : , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :