« Aide à la réinsertion professionnelle » !

 l’heure où les « parachutes dorés » des grands patrons font polémique un peu partout en Europe, la Commission européenne a été contrainte lundi de défendre le généreux régime d’indemnités de départ en vigueur pour les commissaire européens.

En vertu des règles en place, un commissaire européenne qui quitte ses fonctions à Bruxelles continue à toucher durant trois années une « indemnité transitoire » variant de 40 et 65% de son salaire de base, et ce même s’il retrouve immédiatement un autre emploi.

Le salaire de base d’un commissaire européen est actuellement de 19.909 euros mensuels avant impôt, montant auquel s’ajoute une indemnité de résidence ainsi que des indemnités de représentation. « Ce sont les Etats membres qui ont fixé cette durée ainsi que le niveau de salaire », s’est défendue lundi Valérie Rampi, porte-parole de la Commission européenne en charge des questions administratives. « Nous ne faisons qu’appliquer les règles ».

http://www.lalibre.be/actu/europe/article/492249/la-commission-defend-les-indemnites-de-depart-des-commissaires.html

 

Publicités

Étiquettes : , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :