Archive for août 2009

Une Nakbah quotidienne !

août 29, 2009

Par Jérôme Anconina

« Nous dormions encore. Je ne les ai pas entendus entrer dans la maison. J’ai ouvert les yeux, ils étaient cagoulés, vêtus de noir et ont hurlé : ‘Lèves-toi, c’est Israël ici, ce n’est pas la Palestine !’. Je n’ai eu le temps que de prendre mes deux enfants. En quelques minutes nous nous sommes retrouvés sur le trottoir. Devant notre maison. C’était fini. »

Quelques mois après la famille al-Kurd, c’est au tour des familles al-Ghawy et Hannoun, expulsées de leurs maisons du quartier arabe de Sheikh Jarrah, situé dans la partie Est de Jérusalem dimanche 2 août, à 05h du matin.

Une éviction brutale qui a plongé les habitants de ce quartier dans un désarroi profond, 25 maisons hébergeant chacune plusieurs familles étant sous le coup d’une procédure similaire. Ce dimanche, ils ont pu assister à ce qui les attend, à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, dans les jours ou semaines à venir.

Au cœur de ces évictions quotidiennes de familles palestiniennes à Jérusalem-Est, la politique israélienne de colonisation et de judaïsation totale de Jérusalem, mise en place par la municipalité et soutenue par tous les gouvernements depuis les Accords d’Oslo de 1993.

Lire la suite : http://www.france-palestine.org/article12491.html

Desmond Tutu appelle au boycott d’Israël.

août 29, 2009
L’archevêque sud-africain Desmond Tutu, a dénoncé hier le fait qu’Israël fasse “payer aux Palestiniens le prix de l’Holocauste” et arappelé que « Pas plus que l’Afrique du Sud, Israël n’obtiendrait la sécurité par les armes, mais seulement à condition de reconnaître et respecter tous les droits de l’homme ».

Dans une inteview au quotiden Haaretz, le prix Nobel de la Paix répondait aux propos de Netanyahou qui, de passage à Berlin, a justifié une fois lde plus a politique israélienne par l’holocauste.

Desmond Tutu en a profité pour approuver les récents propos de l’opposant israélien Neve Gordon, en faveur du boycott de son pays.

Il a rappelé la nécessité de sanctions contre Israël, et l’importance particulière du boycott sportif, ainsi que son efficacité pour combattre le régime d’apartheid en Afrique du Sud. « Comme nous vivions dans un pays entiché de sport, cela a permis de toucher les gens ordinaires. Cela a été l’un des outils psychologiques les plus puissants ».

Il a également souligné la « nécessité de frapper le régime d’apartheid au portefeuille, comme cela a été le cas en Afrique du Sud avec l’embargo sur les armes et le boycott économique. »

Ce sont, a-t-il déclaré, ces sanctions qui ont « donné de l’espoir à notre peuple en lui montrant que le monde s’en souciait ».

Lors de sa visite au village de Bil’in où se tiennent chaque semaine des manifestations contre le mur, il a fait le parallèle avec l’Afrique du sud “du temps où nous devions passer les check-points et où nous étions à la merci de l’arbitraire le plus total des policiers », tout en soulignant : « Toutefois, nous ne subissions pas de châtiments collectifs, tels que les démolitions de maisons sous prétexte que l’un de ses habitants soit soupçonné de ‘terrorisme‘ ».

L’archevêque Desmond Tutu a également accusé les organisations juives aux États-Unis, « d’intimider tous ceux qui critiquent l’occupation en les qualifiant d’antisémites ». Il a rappelé comment ces lobbies avaient fait annuler ses interventions dans les universités américaines.

http://www.haaretz.co.il/hasen/spages/1110762.html

http://europalestine.com/spip.php?article4336

 

LE JASEUR BOREAL.

août 28, 2009

Julos Beaucarne sera à Bassenge salle La Passerelle le vendredi 13 novembre à 20h pour nous présenter son récital  « LE JASEUR BOREAL ».

A 73 ans, Julos n’en finit pas d’explorer sa feuille de route personnelle. Le bonheur, dit-il, c’est marcher inlassablement vers soi-même ». Résultat : 28 livres, 4 films, 48 panneaux le long de l’E411, 62 Flo-Flaf, 36 pagodes, 1 tipi et 1 trinon post-industriels, 1 blog, 1 julophone, 1 message envoyé dans l’espace, 3 centrales électriques musculaires, une foultitude d’objets détournés et … 49 disques (en date du 09 09 09)

Bref, 45 ans après la sortie de sa première chanson, Julos fera escale à Bassenge, le 13 novembre prochain.

Il en profitera pour dédicacer son dernier livre : « MON PETIT ROYAUME – chansons de 1964 à l’an 09″.

Bloquez déjà la date dans vos agendas !

(Source :  Bonne Nouvelle n° 217)

http://julosland.skynetblogs.be/

http://www.dailymotion.com/video/x1164r_le-petit-jesus_fun

http://www.dailymotion.com/video/x33yuw_nous-sommes-tels-que-vous-nous-fite_music

http://www.espritsnomades.com/sitechansons/beaucarne.html

Label et la bête.

août 28, 2009

Vous vous dites que ça vaut le coup de payer 30 % plus cher une cuisse de poulet Label Rouge parce qu’au moins vous n’avalerez pas de la cochonnerie. Voire. Prenez les Fermiers d’Argoat, un sympathique groupement d’éleveurs bretons qui fait dans le cochon, les œufs et le poulet Label Rouge. Il y a deux ans, une cinquantaine d’éleveurs avaient eu droit à une descente des gendarmes.

Lire la suite : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article11499

http://www.volaillelabelrouge.com/012_volaille_LR.php

http://agriculture.gouv.fr/sections/thematiques/alimentation/signes-de-qualite/les-signes-d-identification-de-la-qualite-et-de-l-origine/le-label-rouge

Expédition extrême aux origines de l’humanité.

août 28, 2009

ARTE – 21h35 – samedi 29/8         documentaire de M. Kascner, T. Spitzing 

Comment l’homme préhistorique a-t-il pu développer son intelligence ? Une découverte en Érythrée pourrait résoudre ce mystère…

Dans le désert Danakil, en érythrée, a été faite une découverte exceptionnelle : le crâne de l’homme de Buia datant d’environ un million d’années. Portant à la fois les caractéristiques de l’Homo erectus et de l’Homo sapiens, il est le maillon manquant de la chaîne de l’évolution : la période décisive où apparaît la lignée qui mène à l’Homo sapiens sapiens. Dans les pas d’une expédition internationale venue sur les lieux pour mieux cerner et reconstituer l’environnement de cet homme préhistorique, ce documentaire révèle les nouveaux indices mis au jour par les scientifiques sur la naissance de l’homme moderne. Comment est-il apparu ? Qu’est-ce qui a favorisé le développement de son intelligence ? Grâce à des méthodes modernes, les chercheurs exhument les secrets étonnants du cerveau de notre lointain ancêtre…

Rediffusions :
30.08.2009 à 14:55
02.09.2009 à 10:45
www.arte.tv

Angkor, la métropole de la jungle.

août 28, 2009

ARTE – 20h45 – samedi 29/8        documentaire d’A. Sawall

Les millions de touristes qui visitent chaque année les ruines du site d’Angkor Vat ignorent que le complexe urbain qui l’entourait était sans doute trois fois plus important qu’on l’a longtemps cru. Depuis la redécouverte d’Angkor dans la seconde moitié du XIXe siècle, les archéologues se sont passionnés pour ces constructions gigantesques créées à partir du IXe siècle, les mythes hindous racontés par les bas-reliefs et la richesse des éléments ornementaux. Après la suspension des fouilles à l’époque des Khmers rouges, les recherches ont repris. Une ambitieuse étude (commencée en 2001, elle prendra fin en 2010), baptisée Greater Angkor Project, est menée par une équipe d’archéologues cambodgiens, français et australiens. Les chercheurs ont fait appel à la Nasa qui leur a fourni des images satellite : celles-ci ont révélé des réseaux de routes, de canaux d’irrigation et de bassins recouverts depuis longtemps par la jungle. Les fouilles ont été réorientées en conséquence, mettant ainsi au jour notamment l’impressionnant réservoir de Baray qui mesure 8 kilomètres sur deux. Il semblerait que toute l’infrastructure de la métropole ait permis de faire vivre entre 500 000 et un million de personnes. Le Greater Angkor Project s’intéresse par ailleurs aux raisons qui ont conduit au déclin du site à partir de 1431. Les experts n’hésitent pas à parler d’une catastrophe écologique provoquée par la surpopulation, la déforestation, l’érosion et l’appauvrissement des sols liés à leur surexploitation. Des phénomènes d’une inquiétante actualité…

Rediffusions :
30.08.2009 à 14:00
02.09.2009 à 09:55
www.arte.tv

http://www.dailymotion.com/video/xgsac_cambodge-angkor-wat

Va-t-il falloir se méfier de tout le monde ? La délation, un « devoir républicain » ?

août 27, 2009

Par Antoine Roquentin

Mi-policier mi-citoyen, équipés d’une carte professionnelle et d’un insigne, comme des flics, ils traînent dans les quartiers, arpentent les commerces, et s’inscrustent même dans les écoles. Ces « volontaires de la police nationale » n’ont pas de formation ni de rémunération, mais disposent d’un super pouvoir de délation. La Brique s’est infiltrée incognito au comico pour rencontrer le responsable de ce dispositif qui pose la sécurité comme un devoir « républicain ».

En 2003, les « citoyens relais » font leur apparition à Douai. Sous couvert de promotion d’un « esprit civique », Jacky Maréchal, alors commissaire divisionnaire, lance l’idée de recruter des bénévoles qui pourront épauler et renseigner les services de police. Il souhaite « faire des citoyens passifs (consommateurs de sécurité) des citoyens actifs » afin de lutter contre les « incivilités » etc. Une visée politique qui inscrit et circonscrit l’individu à un rôle de surveillance et de flicage permament. Un bel avant goût de 1984. L’idée a fait son chemin jusque dans les ministères, et depuis, les « citoyens volontaires de la police nationale » garnissent peu à peu les effectifs des commissariats. Le Nord compterait 150 de ces citoyen-nes zélés déguisés en civil. Ils seraient 7 ou 8 sur Armentières, 5 ou 6 sur Dunkerque, une dizaine à Lille. Leur nombre devrait grandir dans le cadre du « plan banlieue ». À vos détecteurs.

La suite : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article11483

Je ne peux pas croire que c’est cette société là que nous voulons !

Question : bleue, réponse : clowns.

août 27, 2009

Réponse à une demande

« M……. Barbara ASP (SR BPUBLI DGGN) a écrit :

Bonjour,

Travaillant pour la Revue de la gendarmerie, je me permets de vous contacter au sujet d’une demande de photos.

Dans le cadre du prochain dossier de la Revue (à paraître en septembre) traitant des mouvements contestataires, nous avons un article mentionnant votre association. C’est pourquoi j’aurais souhaité savoir s’il était possible d’exploiter certaines de vos photos afin d’illustrer au mieux cet article et en même temps de donner davantage de visibilité à votre mouvement. Pour ce faire, vous pouvez très bien nous soummettre une série de photos de haute définition (à partir de 2MO par contre c’est le seul souci technique) avec les crédits photos à mentionner.

En attendant des nouvelles de votre part, je vous souhaite une bonne journée.

Bien cordialement,

ASP M……

barbara………@gendarmerie.interieur.gouv.fr »

Lire la réponse sur : http://bellaciao.org/fr/spip.php?article90386

http://www.brigadeclowns.org/index.php?title=Accueil

Peindre ou faire l’amour.

août 27, 2009

France 2 – 22h10 – jeudi 27/9            film de A et J-M Larrieu avec Daniel Auteuil, Sabine Azéma, Sergi Lopez,

Mariés depuis longtemps, William et Madeleine vivent en ville au pied des montagnes. Après le départ de leur fille unique, ils n’ont plus à s’occuper que d’eux-mêmes.
Peintre, Madeleine prend un jour pour modèle une vieille maison située sur les collines environnantes. Elle rencontre alors Adam, homme fin, cultivé et aveugle, qui habite à proximité en compagnie de la jeune Eva. Adam lui fait visiter la demeure et lui apprend que celle-ci est à vendre. Enthousiastes, William et Madeleine décident de l’acheter.
Très heureux dans leur nouvelle habitation, William et Madeleine font plus ample connaissance avec leurs jeunes voisins. Le jour où la maison de ceux-ci brûle, ils se proposent de les héberger.

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=58991.html

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18395840&cfilm=58991.html

 

La lectrice.

août 27, 2009

La Une – 22h20 – jeudi 27/8     film de Michel Deville avec Miou Miou, Régis Royer, Maria Casarès, Patrick Chesnais,

Constance adore la lecture. Elle raconte à son ami Jean l’histoire de Marie qui a fait de la lecture sa profession. Marie se retrouve d’abord auprès d’un adolescent handicapé. Maupassant, Baudelaire et les jambes de Marie plongent le jeune garçon dans un univers érotique où il retrouve la joie de vivre. Puis c’est une pétulante douairière, dont la servante est en proie aux araignées, qui est ravie par l’écoute de Marx, Gorki et Lenine. La fillette Coralie se prend pour Alice et entraîne Marie au pays des merveilles.

http://www.cinemovies.fr/fiche_film.php?IDfilm=5879