La cité perdue d’Akhénaton.

ARTE – 21h35 – samedi 28/11      documentaire de J H Fischer

Époux de Néfertiti et « inventeur » du monothéisme, Akhénaton a fondé la cité de Tell-Amarna, qui continue de passionner les archéologues.

À mi-chemin entre Thèbes et Memphis, non loin du Nil, les falaises forment un vaste hémicycle. C’est là qu’Aménophis IV, devenu Akhénaton (vers 1370 – vers 1337 avant J.-C.) fait jeter les fondations d’une nouvelle capitale : en un temps record, il fait bâtir des palais, des temples, des habitations… L’adorateur du dieu unique Aton initie une esthétique qui révolutionne la représentation des corps et des visages – que l’on présente aujourd’hui sous le nom d’art amarnien. Sur le site de l’ancienne cité, une équipe de chercheurs vient de mettre au jour trente-cinq squelettes d’hommes, de femmes et d’enfants. Leur étude va permettre de mieux connaître la vie quotidienne des Égyptiens sous le règne d’Akhénaton et peut-être de comprendre pourquoi la civilisation qu’il a fondée ne lui a pas survécu.

Rediffusions :
29.11.2009 à 14:50
02.12.2009 à 10:45

www.arte.tv

http://www.youtube.com/watch?v=pbBbrhQ4WQA

 

Étiquettes : , , ,

Une Réponse to “La cité perdue d’Akhénaton.”

  1. Ø Says:

    Comment peut-on prétendre qu’il y eut une autre religion que l’Islam en Egypte ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :