La fin des pollinisateurs.

Guy Marigot a le bourdon. Paysan-apiculteur en Camargue et en Cévennes, il ne décolère pas contre « la connerie humaine » qui, en décimant les abeilles, travaille à l’avancée d’un désert beaucoup plus sinistre et radical que la Sahara. Voilà un coup de gueule bien charpenté.

Une ruche vermoulue et des croix de bois. Voilà à quoi se réduisait le stand de Guy sur le marché, ce mercredi « Pourquoi cette performance d’artiste, toi qui es plutôt péquenot ? » – « Parce que je suis lassé qu’on vienne me demander la bouche en coeur « alors il paraît que vous avez des problèmes avec vos abeilles ? » Hé non c’est pas moi qui ai un problème, c’est tout le monde. J’en ai marre de faire déguster du miel, de montrer des essaims… Donc, la vieille ruche c’est le passé, et les croix l’avenir. Le printemps sans hirondelles. Le printemps silencieux [1]. » En 1963 Rachel Carson dénonçait déjà le massacre. En 2010, même si le DDT [2] a été remballé par ses inventeurs militaires, la situation a empiré. « L’abeille, ça fait 160 millions d’années qu’elle est sur terre, elle en a vu d’autres, mais là, même si ces mécanismes ne sont pas irréversibles, une fois déclenchés, on ne les arrête pas d’un claquement de doigts. »

Que se passe-t-il ? « Ça fait quinze ans que je suis apiculteur. Au début, on avait entre 4 et 6% de pertes en hiver : une ruche qui perd sa reine, qui n’arrive pas à en élever une nouvelle, c’est normal. Mais depuis quelques années, on est passé à 50% de casse. »

Lire la suite : http://www.primitivi.org/spip.php?article299

http://www.youtube.com/watch?v=arv_MPpiOEI

Étiquettes : , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :