Archive for janvier 2011

Carnaval à Bassenge : dates à retenir.

janvier 31, 2011

Jeudi « gras » 3 février  

En soirée, ouverture du Canotier avec réunion des groupes du cortège et ambiance carnaval.

Jeudi « gras » 10 février  

En soirée, ouverture du Canotier et ambiance carnaval.

Jeudi « gras » 17 février   

Soirée d’émancipation des femmes. Uniquement les femmes masquées. Une boisson gratuite. Ambiance carnaval.

Jeudi « gras » 24 février   

Marche des Houres, organisée par l’AJAB. Ouverture du Canotier, ambiance carnaval.

Jeudi « gras » 3 mars  

Montée du Houre géant Alex, avec fanfare. Animation spéciale carnaval au Canotier.

Dimanche 6 mars  

Grand cortège carnavalesque (départ 13h30 rue de la Paille)

– restauration (dès 18h30 à La Passerelle) 

– soirée carnaval avec DJ MEGALIGHT.  

Lundi « gras » 7 mars  

Ouverture du Canotier, carnaval de rues.

Dès 19h : soirée choux organisée par le Centre culturel, animation carnaval.

Mardi « gras » 8 mars   

Carnaval de rues, ouverture du Canotier.

Dès 20h : grande soirée carnaval

21h :  Descente du Houre géant  Alex, avec fanfare.

http://www.la-passerelle.org/

http://portfolio.sudpresse.be/main.php?g2_itemId=234901

Grand déstockage de costumes de carnaval à prix écrasés.  

Enfant : 1€ – adultes : 3€

Quand ? Les 5 et 12 février de 14h à 18h.

? Au Cercle Saint-Georges rue Lulay à Glons.

Publicités

Belgique : Nous ne voulons pas de gouvernement ….!

janvier 31, 2011

Par les Jeunes FGTB            

Tandis que certains font des allers-retours chez Albert II, les Jeunes FGTB ont réalisé une action au 16 rue de la loi. Ils voulaient dénoncer la menace d’un gouvernement de droite et ont voulu rappeler que les jeunes exigent de pouvoir croire en leur avenir.

Si pour créer un gouvernement à tout prix, on doit subir :

- Une attaque frontale contre la solidarité entre tous les travailleurs avec ou sans emploi ;
- Des brèches importantes dans le caractère universel de la Sécurité sociale ;
- Une concurrence fiscale entre les Régions qui réduira à terme le budget et donc la qualité de nos services publics ;
- Une guéguerre entre les Régions pour savoir qui chassera le plus efficacement les chômeurs et en exclura le plus grand nombre…

Alors…

Lire la suite de l’article sur : http://michelcollon.info/Nous-ne-voulons-pas-de.html

LES PEUPLES ARABES S’ÉMANCIPENT : La chute du mur de la peur.

janvier 31, 2011

Par Professeur Chems Eddine Chitour   

«Quand trop de sécheresse brûle les coeurs ; Quand la faim tord trop d’entrailles ; Quand on rentre trop de larmes ; Quand on bâillonne trop de rêves ; C’est comme quand on ajoute bois sur bois sur le bûcher ; A la fin, il suffit du bout de bois d’un esclave ;Pour faire, Dans le ciel de Dieu ; Et dans le coeur des hommes le plus énorme incendie.»
Mouloud Mammeri

Cette année 2011 est décidément une année arabe. Pour la première fois depuis plus d’un siècle, les peuples arabes s’émancipent à la fois de leurs dirigeants qui n’ont pas su et pour certains, pas pu les mener à bon port en les projetant dans le XXIe siècle. Il a fallu un espace virtuel Facebook, Twitter et plus généralement, les nouvelles technologies de l’information et de la communication pour avoir eu raison de la chape de plomb des pouvoirs. Le régime tunisien fut balayé par l’Internet. Le régime du pharaon aux pieds d’argile comprit, mais trop tard, la nécessité d’étouffer le sang de l’information qui circulait sur la Toile. En voulant museler l’Internet, il constata que la révolution était déjà dans la rue. On apprend par ailleurs, que par mesure de précaution selon, The Guardian, qui cite Akhbar al-Arab, Gamal Moubarak, aurait quitté l’Égypte avec sa femme pour aller se réfugier à Londres.

« Pour beaucoup d’observateurs, écrit Hicham Hamza, l’armée détient aujourd’hui la clé de l’avenir politique de l’Egypte. Hosni Moubarak a ainsi désigné samedi, comme Premier ministre, Ahmed Chafik, ancien commandant de l’armée de l’air et ministre sortant de l’Aviation. Il est chargé de former un nouveau gouvernement. Le changement dans la continuité. Samedi, le président égyptien Hosni Moubarak a nommé au nouveau poste de la vice-présidence, un loyaliste par excellence, l’ancien général Omar Suleïman, chef des services secrets et candidat idéal à la succession pour les Etats-Unis. Proche des milieux d’affaires, Omar Suleïman est reconnu comme un partenaire estimable pour les Américains et les Israéliens. Ses accointances au sein de la classe politique israélienne sont également jugées rassurantes pa gouvernement de Benjamin Netanyahu. (..) l’enjeu sera de savoir si la tutelle de l’Occident sera maintenue ou bien si les aspirations démocratiques du peuple à l’autonomie pourront enfin s’exprimer.(1)

Lire la suite de son article sur : http://bellaciao.org/fr/spip.php?article113111

Darfour, autopsie d’une tragédie.

janvier 31, 2011

La Trois – 22h45 – lundi 31/1                

L’enfer brûle toujours au Darfour. Cela fait plus de 4 ans que le drame du Darfour se poursuit. 200.000 morts, 2 millions de déplacés, quelque 250.000 réfugiés. Le bilan est lourd et le feu se propage désormais au Tchad et à la république Centrafricaine. Vu de loin, le Darfour est une guerre sans but ni objet, pure illustration de la fatalité africaine. Vu d’Occident, et surtout des USA, ce serait un génocide commis par le gouvernement de Khartoum aidé des tribus arabes locales contre les populations africaines du Darfour. Alors, pourquoi meurt-on au Darfour ? Pourquoi ce conflit surgi en 2003 ? Qui sont les protagonistes sur le terrain et quels intérêtes défendent-ils ? Quels intérêts économiques et géopolitiques sont-ils en jeu ? C’est à ces questions que le film va essayer de répondre sous la forme d’entretiens avec les principaux acteurs de la crise (responsables soudanais et rebelles, diplomates américains et onusiens, membres de l’Union Africaine, chercheurs et membres d’organisations non gouvernementales.

www.rtbf.be/latrois

Des nouvelles de la maison.

janvier 31, 2011

La Trois – 21h05 – lundi 31/1                d’A. Gitaï

Un travail documentaire long de 25 ans autour d’une maison à Jérusalem, et ses habitants successifs, palestiniens et israéliens, la propriétaire suédoise, le voisin (belge !).Comme un archéologue, le cinéaste réputé Amos Gitaï (Prix d’Interprétation à Cannes cette année) inspecte couche par couche le tissu humain de cette maison.

www.rtbf.be/latrois

BD.

janvier 30, 2011

Par Daniel Couvreur   

Le Grand Prix du Festival d’Angoulême a été attribué à l’Américain Art Spiegelman, le seul auteur de BD au monde à avoir été couronné du Prix Pulitzer.

Art Spiegelman est l’auteur de « Maus » (Flammarion), un récit de l’Holocauste où les matous nazis dévorent les souris juives. L’artiste new-yorkais a aussi signe « A l’ombre des tours mortes » (Casterman) après avoir vu les « twin towers » s’effondrer en allant chercher sa fille à l’école le 11 septembre 2001. Depuis il a publié Be a nose, des fac-similés de ses carnets de dessin, pour tuer l’angoisse de la page blanche, et sorti de son chapeau fêlé Jack and the box, une diabolique BD d’humour bilingue pour apprivoiser les peurs de l’enfance.

Lire la suite de son article sur : http://www.lesoir.be/culture/livres/2011-01-30/art-spiegelman-grand-prix-du-festival-d-angouleme-818668.php

Pandémie Démocratique au Maghreb – L’angoisse de la contagion.

janvier 30, 2011

Par Lémi et JBB  

Cela fait environ un mois que le très virulent virus V1R1 2.0, celui de la grippe démoviaire, s’est abattu sur la Tunisie et que le monde civilisé tremble : le régime de Ben Ali paraissait si sain et robuste que personne n’imaginait un tel dénouement. Maintenant que l’épidémie s’étend à l’Egypte et à l’Algérie, les pronostics les plus pessimistes semblent se confirmer : une pandémie mondiale n’est malheureusement plus à exclure.

« Scandaleux ! J’ai tiré la sonnette d’alarme et personne n’a écouté. On m’a traînée dans la boue pour avoir charitablement proposé le savoir-faire français en la matière aux pays sinistrés. Du matériel prophylactique a même été stoppé à Roissy, pour des raisons que je n’hésiterais pas à qualifier d’obscures. Et maintenant que d’autres pays sont touchés, ils viennent tous pleurer. J’ai envie de dire : qu’ils se démerdent…  »
La ministre des Affaires étrangères Michelle Alliot-Marie – la première à avoir agité le spectre de la pandémie avec un certain colonel Khadafi – ne mâche pas ses mots quand on l’interroge sur la situation sanitaire au Maghreb. Alors que les États occidentaux s’avouent de plus en plus préoccupées par cette vague inédite de grippe démoviaire, MAM préconise désormais un plan « vigie-démos », seule remède à l’aggravation de la situation. « Il faut agir drastiquement, et dès maintenant, pour stopper la contagion. Les vecteurs d’épidémie, on les connaît : le contact numérique – Facebook, Twitter, etc… – et, surtout, le contact corporel lors de manifestations. Pour y remédier, il faut interdire tout rassemblement. Quant aux personnes infectées, elles doivent immédiatement être hospitalisées : si les lieux adéquats affichent complets, il ne faut pas hésiter à réquisitionner les prisons. C’est une question d’humanité.  »

Lire la suite de leur article sur : http://article11.info/spip/Pandemie-democratique-au-Maghreb-l

« Camarades, amis, bonne année ».

janvier 30, 2011

Par Pierre Haski

Au moment où l’Egypte tente de couper tout un pays du réseau internet, les censeurs chinois, pour leur part, font la chasse à des lapins en colère sur le Web. Littéralement : il s’agit d’une superbe vidéo d’animation qui, à la veille du début de l’année du lapin dans le monde chinois, constitue une féroce satire du régime chinois et un appel à peine voilé à la révolte.

La vidéo signée du pseudonyme « Xiao Hong », étant en chinois, non traduite, voici d’abord quelques clés avant de la regarder. Même si la vidéo commence par le rituel avertissement « toute ressemblance avec la réalité… », il ne s’agit évidemment que de ça, avec un retour sur des événements authentiques de 2010.

Lire la suite de son article sur : http://www.rue89.com/chinatown/2011/01/30/la-censure-chinoise-chasse-les-lapins-en-colere-du-web-187272

Des paroles aux actes : le contraste entre Chavez et Obama.

janvier 30, 2011

Par Mike Whitney

Ses ennemis l’appellent tyran ou dictateur, il n’est ni l’un ni l’autre. Hugo Chavez est l’infatigable champion des pauvres et un chrétien socialiste engagé. Et la seule différence entre le christianisme de Chavez et celui de Barack Obama, c’est que Chavez passe des paroles aux actes.

Par exemple, ce mardi, Chavez a usé des pouvoirs autorisés par la constitution pour décréter le « droit à un refuge digne » et rendre ainsi permanent, légal, le droit à un logement « digne et humain » pour tous les vénézuéliens. Le parlement vénézuélien a approuvé « la loi d’habilitation » controversée (et temporaire) parce que le pays fait face à une crise du logement sans précédent à la suite des inondations massives de décembre 2010. [1]

Plus de 125.000 personnes ont perdu leur maison dans ce désastre, ce qui exigeait une réponse rapide du gouvernement. Chavez s’est aussitôt lancé dans l’action, en transformant le palais présidentiel en refuge pour sans-abris (photo en haut à droite), tout en donnant le coup d’envoi d’une campagne de construction de logements permanents pour les victimes. Et il vient de créer une loi décisive qui va obliger tout gouvernement à venir en aide aux sans-abris. Quel contraste entre la réponse de Chavez et celle d’Obama lors de la marée noire provoquée par la British Petroleum, cette compagnie autorisée à dévaster l’environnement et à détruire le milieu de vie des gens sans aucune conséquence. Obama a même offert une couverture au géant pétrolier en prenant la pose sur une plage de Louisiane pour dire “je ressens votre douleur” et participé à une campagne de relations publiques destinée à éloigner la rage populaire de BP. Donc, maintenant que sont dévastées les industries du poisson et de la crevette, que des estuaires sensibles et des écosystèmes sont détruits, le niveau de toxines dans le sang des personnes vivant sur place a explosé et le pire de tout, c’est que BP s’en est tiré impunément. Merci, Barack. Imaginons une seconde ce qui se serait passé si Chavez avait été au pouvoir. Les opérations de BP aux États-Unis auraient été stoppées net, ses avoirs saisis, et Tony Hayward et ses complices jetés en prison. Il y a un problème ?

Lire la suite de son article sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article15787

J’étais un sale phallocrate.

janvier 30, 2011

ARTE – 22h20 – dimanche 30/1               

Depuis cinquante ans, il ne dessine que ça ! Rencontre avec Wolinski, véritable monument de l’humour provocateur post-68.

Toute sa vie, Georges Wolinski a conjugué sexe et humour. C’est sa grammaire personnelle, sa loupe pour observer la politique, la religion et surtout les couples. Mais ce qui était provocant en 1970 l’est-il encore aujourd’hui ? Quel regard l’homme qui est passé de Hara-Kiri à Paris-Match, tout en gardant un pied dans Charlie-Hebdo, porte-t-il sur l’époque ? Le sexe banalisé reste-t-il subversif ? J’étais un sale phallocrate prend pour fil conducteur la fabrication de la dernière BD de Georges Wolinski, une autofiction graphique intitulée Je n’ai aucun remords. À travers ce travail, le dessinateur revient sur son amour pour les femmes, des escapades avec Reiser à la grande époque de l’amour libre jusqu’à aujourd’hui. Avec la participation de Zep, l’auteur de Titeuf, de la féministe Benoîte Groult, du dessinateur Robert Crumb, d’Aurélia Aurita, dessinatrice de Fraise et chocolat, et de Milo Manara, créateur du Déclic.

Rediffusions :
02.02.2011 à 03:45
05.02.2011 à 05:00
14.02.2011 à 03:40
www.arte.tv