Archive for mai 2011

Zambie : à qui profite le cuivre ?

mai 31, 2011

France5 – 20h35 – mardi 31/5  

Exploitée par une multinationale sans scrupules, la principale mine de cuivre de Zambie pollue l’air, les sols et l’eau et fait apparaître de graves maladies.

Par Sophie Verney-Caillat  

C’est un film ahurissant que diffuse France 5 ce mardi soir. L’enquête « Zambie, à qui profite le cuivre ? » montre comment la banque européenne d’investissement (BEI) finance en Afrique le leader mondial des matières premières, Glencore, soupçonné d’évasion fiscale. Afrique, pauvreté, pollution, comptes dissimulés, et pourtant, Alice Odiot et Audrey Gallet ont réussi, pour leur premier documentaire, à illustrer parfaitement ce qu’on appelle la « malédiction des ressources naturelles » :

« Comment un pays riche en matière première peut-il être pauvre ? »

Lire l’article sur : http://www.rue89.com/tele89/2011/05/31/zambie-a-qui-profite-le-cuivre-lenquete-qui-mouille-leurope-207066

Publicités

« L’homme ne descend pas du singe, il descend plutôt du mouton ». (D. Saez)

mai 31, 2011

La retraite volée.

mai 31, 2011

ARTE – 21h35 – mardi 31/5  

Le système des retraites outre-Manche est considéré comme l’un des plus injustes et des plus compliqués du monde.

En 2009, le ministère britannique du Travail et des Retraites a publié des chiffres alarmants : environ un quart des 12 millions de retraités que compte la Grande-Bretagne vivent à la limite ou en dessous du seuil de pauvreté… Depuis les années 1960, les retraites britanniques reposent sur trois piliers, le principal étant la retraite de base payée par l’État, à laquelle les salariés cotisent à hauteur de 11,5 % de leurs revenus bruts. Trente ans de cotisation donnent droit à cette retraite d’État, actuellement fixée à 97 livres par semaine, soit environ 114 euros.
Dans les années 1980, Margaret Thatcher a décidé d’encourager la prévoyance vieillesse privée en insistant sur deux autres dispositifs : la retraite d’entreprise et l’épargne retraite privée. De nombreux salariés ont alors investi dans des fonds de placement, en prévision de leurs vieux jours. Mais la crise financière mondiale est venue infliger de lourdes pertes à nombre de fonds de pensions privés… Des retraités aux abois, des experts, des syndicalistes et des représentants du parti travailliste témoignent.

Rediffusions :
03.06.2011 à 11:10
08.06.2011 à 03:45

www.arte.tv

Travailler jusque dans la tombe.

mai 31, 2011

ARTE – 20h40 – mardi 31/5   

En France comme en Allemagne, le contrat intergénérationnel et le système de répartition sont remis en cause.

L’Allemagne est l’un des premiers pays d’Europe à avoir réformé son régime de retraite public. La retraite à 67 ans au lieu de 65 ans est ni plus ni moins une baisse déguisée du niveau des prestations de retraite. En France, l’âge légal de départ qui était de 60 ans est passé à l’automne dernier à 62 ans, malgré une importante mobilisation populaire. Des deux côtés du Rhin, les exemples de retraités qui ont travaillé toute leur vie pour toucher des pensions de misère ne manquent pas. Ainsi Frank à Berlin, qui vient se ravitailler en produits de base auprès de la banque alimentaire d’une association caritative. Ou l’ancienne puéricultrice Edeltraud qui collecte des bouteilles jetées à la poubelle pour récupérer l’argent des consignes dans une épicerie. À Paris, Geneviève, veuve de 78 ans, est contrainte de faire des petits boulots de gardienne et de ménage pour survivre – les femmes étant souvent dans une situation encore plus désespérée que les hommes. En écho à ces tranches de vie dramatiques, un commissaire européen, une experte auprès de l’OCDE et un responsable syndical de Force ouvrière font part de leurs inquiétudes.

Rediffusions :
03.06.2011 à 10:15

www.arte.tv

Pour certains, ça va bien, merci ! http://sos-crise.over-blog.com/article-silence-medias-la-reforme-des-retraites-n-est-pas-pour-les-deputes-58601959.html

 

France étoilée !

mai 30, 2011

Par Mark Watkins  

La France, une des destinations touristiques mondiales majeures, vient de réformer son classement hôtelier, celui qui attribue les étoiles des hôtels, de 1 à 5 aujourd’hui. Tout le monde croit qu’il s’agit d’une distinction qui correspond à la qualité des hôtels. En fait, pas du tout.

Les étoiles sont seulement un attribut administratif qui donne des indications de surfaces et des équipements des hôtels. Rien à voir avec la qualité. Il y a des 5 étoiles mauvais et des 1 étoile sans reproche.

Ce toilettage du classement hôtelier était nécessaire, car les normes précédentes, largement obsolètes, dataient de 1986. Avec la réforme du classement hôtelier de 2009, on aurait pu penser que le ministère en charge du Tourisme, qui est aussi en charge de la Consommation, allait faire dans le progrès et dans l’excellence. Qu’il irait diagnostiquer et suivre, voire anticiper, les attentes des 27 millions de voyageurs qui fréquentent chaque année nos 21 000 hôtels français (dont 17 000 avec des étoiles). Nous pensions mal.

A lire sur : http://eco.rue89.com/2011/05/30/les-etoiles-dhotel-trompeuses-partiales-obsoletes-vive-le-web-206722

 

Elle est belle la police parisienne !

mai 30, 2011

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article117575

 

Paris, marche contre le racisme.

mai 30, 2011

« Tu as débarqué chez nous avec dans ton maigre bagage, une grande espérance, tu sais que si on te renvoie chez toi, tu seras emprisonné et plus personne n’entendra parler de toi. A peine es-tu arrivé chez nous qu’on t’enferme, parfois avec femmes et enfants. On te tabasse, on te refait ce que tu as déjà enduré chez toi.

Tu supplies qu’on te donne un laisser-passer, un visa pour la vie plutôt que pour l’éternité, tu es un demandeur d’asile, si tu ne trouves pas asile ici, tu trouveras asile de l’autre côté, tu attends un billet pour la mort ou pour la liberté.

Mon voisin me dit : »quest-ce que tu racontes ? Ce que tu dis ça se passe ailleurs, pas ici ? »

Hélas mon voisin, , ça se passe tout près, à deux pas de chez toi et toi et moi nous marchons libres dans le soleil.

Sais-tu que rien n’est sûr sur cette boule ronde, sais-tu que ce qui est sûr c’est que rien n’est certain et que nous pourrions devenir toi comme moi des sans-papiers ?

 Que sait-on de l’avenir dans le tohu-bohu de ce temps ? Si cela arrivait par malheur, alors il ne faudrait pas nous étonner que nous soyions traités comme nous avons traité chez nous les sans-papiers. »       (Julos Beaucarne)

http://www.bastamag.net/article1574.html

 

L’arrogance francophone? Pas tout à fait d’accord, Mgr Léonard!

mai 30, 2011

Par J-P Marthoz  

Monseigneur Léonard  n’est pas infaillible. Heureusement, sinon je devrais revendiquer mon droit au blasphème. Depuis des années, il rappelle régulièrement aux Francophones qu’ils ont fait preuve de morgue à l’encontre des Flamands et des Germanophones. Si j’ai bien suivi le JT de la RTBF, il l’a encore fait lors d’un office ce week-end.

Lire la suite sur : http://blog.lesoir.be/lalibertesinonrien/2011/05/29/larrogance-francophone-pas-vraiment-daccord-mgr-leonard/#more-322

http://levif.rnews.be/fr/news/actualite/belgique/des-flamands-sont-morts-parce-qu-ils-ne-parlaient-pas-francais/article-1194885063331.htm#

http://sonata32.over-blog.com/article-aux-origines-de-la-discorde-56736354.html

Il faut que tous les Belges apprennent l’espéranto 🙂

Monsieur Léonard, rien que pour vous, cette dédicace : http://www.youtube.com/watch?v=DjlymeTVgms&feature=related

 

A l’abri derrière les grilles.

mai 30, 2011

ARTE – 22h30 – lundi 30/5  

D’Afrique du Sud en Inde en passant par les États-Unis, un tour du monde des résidences fermées et protégées pour comprendre ce nouveau modèle de société qui se répand partout.

À Johannesburg, le domaine de Dainfern, avec ses 1 215 villas et ses 5 000 habitants, multiplie les dispositifs de sécurité : la clôture est électrifiée à 30 000 volts pour dissuader les intrus… À Bangalore, la capitale indienne de l’informatique, beaucoup d’Indiens expatriés souhaitent à leur retour garder le style de vie qu’ils avaient en Californie ou en Floride ; c’est pour eux qu’a été conçu le lotissement de luxe Palm Meadows… Au sud-ouest de Las Vegas, Spanish Trail est une communauté résidentielle fermée de 12 000 villas : il n’y a pratiquement pas d’enfants et la collaboration avec la police est chaudement recommandée.

Rediffusions :
07.06.2011 à 01:45
14.06.2011 à 03:25

www.arte.tv

Faut être barjo pour vivre volontairement en prison.

Chez moi la porte est toujours grande ouverte, sauf lorsqu’il fait vraiment trop froid en hiver, depuis 20 ans certains me disent que je mourrai assassinée, peut-être, mais avant j’aurais vécu et fait plein de belles rencontres.

Mon oncle.

mai 30, 2011

ARTE – 20h40 – lundi 30/5   

Signée Tati, une satire non de la modernité, mais de ceux qui se croient modernes.

Monsieur Hulot, doux rêveur un rien gaffeur, habite un modeste appartement dans un vieux quartier populaire. Sa soeur, mariée à un riche industriel, vit dans une villa ultramoderne d’un quartier résidentiel. Elle a bien du mal à comprendre le style de vie de son frère et espère secrètement le marier à une voisine. Mais c’est sans compter avec l’esprit récalcitrant de monsieur Hulot qui, pour rien au monde, ne renoncerait aux flâneries sur la place du marché…

Poète des terrains vagues
Un chiffonnier juché sur sa charrette traverse un quartier moderne hérissé de buildings… Dès les premiers plans, Tati oppose le mode de vie des vieux quartiers où règne la convivialité à un monde standardisé qui court après le progrès. À la sortie du film, en 1958, on lui reprocha d’être réactionnaire voire poujadiste. Or, ce que le cinéaste fustige, ce ne sont pas tant les avancées techniques qu’une société qui s’adonne au culte de l’objet et fait de la femme l’esclave de l’électroménager. Dans ce monde, tout est réglé par un code social imposé. Rétif à tout embrigadement, Hulot préfère la poésie des terrains vagues, des chiens errants et des gamins blagueurs.

Rediffusions :
31.05.2011 à 14:45

www.arte.tv