Les nouveaux faux monneyeurs.

Par Jean-Paul Marthoz  

Notre époque confuse n’en est plus à un paradoxe près. Alors que la vieille extrême droite d’antan voulait imposer ses Dieux et ses dogmes, c’est de la laïcité et de la liberté d’expression que se réclame aujourd’hui la droite de la droite de l’échiquier politique européen.

George Orwell, qui avait magistralement décrit dans son roman 1984 la subversion des mots par des régimes totalitaires, ne serait guère surpris par la novlangue ultra-populiste. Même si on imagine son effarement face à la tendance apparemment irrésistible d’une partie de l’opinion à se laisser berner, à intervalles réguliers, par des guides et des gourous autoproclamés…

La suite de son article sur : http://www.lesoir.be/debats/chroniques/2011-06-28/les-nouveaux-faux-monnayeurs-848033.php

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :