Archive for avril 2012

« Il faut qu’on s’touche »

avril 30, 2012

 

Publicités

Eric Fassin : « La politique d’identité nationale a construit une France blanche. »

avril 30, 2012

Par Zineb Dryef

Eric Fassin, sociologue (Paris VIII) et chercheur à l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (Iris), travaille sur la politisation des questions sexuelles et raciales, et sur leurs articulations autour de la politique d’immigration. Depuis 2007, cette dernière est au cœur de son travail. Avec Michel Feher, leur collectif « Cette France-là » propose une contre-expertise en forme d’annales.

La suite à lire sur : http://www.rue89.com/rue89-presidentielle/2012/04/29/eric-fassin-la-politique-didentite-nationale-construit-une-france

Au Québec, les Mémés déchaînées tricotent un monde meilleur

avril 30, 2012

Par Clément Baudet  

A 70 ans, Louise Edith Hébert est une des Mémés déchaînées de Montréal. Elles sont une cinquantaine de citoyennes engagées pour la protection de l’environnement et le respect des droits humains. Déguisées et armées de chansons engagées, elles descendent dans la rue pour « éveiller les consciences citoyennes ».

La suite à lire sur : http://www.rue89.com/rue89-planete/2012/04/30/youp-youp-vla-les-memes-dechainees-qui-tricotent-un-monde-meilleur-231696

 

Manifeste du Mouvement de la Gauche, démocrate et citoyenne, laïque, écologique et sociale.

avril 30, 2012

« Notre constat : Il est urgent que les peuples européens lèvent l’étendard d’une révolution démocratique et citoyenne, car l’Europe s’enfonce dans une crise profonde. Nos gouvernements sont sous la coupe des financiers. S’indigner ne suffit pas. Avec tous ceux et celles qui refusent de se résigner, nous nous organisons pour résister, reprendre notre destin en main et bâtir une Europe conforme à nos valeurs, qui protègera les Européens au lieu de les livrer en pâture dans une mondialisation sauvage. »

La suite à lire sur : http://www.gauche-democrate.be/manifeste.htm

La destruction de notre Terre continue impitoyablement !

avril 29, 2012

Feu vert à la déforestation.   

Par Elodie Guignard  

Pays aux 5,2 millions de kilomètres carrés de forêts, le Brésil continue de se déchirer autour de la très polémique réforme de son code forestier. Après des mois d’une âpre bataille législative, les députés ont voté le texte en dernière lecture mercredi soir (274 voix pour, 184 contre et deux abstentions). Approuvé par les députés, en première lecture, puis modifié et entériné par les sénateurs, le texte oppose les défenseurs de l’environnement au très puissant lobby agricole, les écologistes aux ruralistes – défenseurs des grands agriculteurs et éleveurs. L’Amazonie, véritable poumon de la planète, mais aussi la forêt Atlantique ou encore le Cerrado sont concernés.

La suite à lire sur : http://www.lalibre.be/societe/planete/article/734950/feu-vert-a-la-deforestation.html

 

 

 

 

Bon anniversaire Toots !

avril 28, 2012

 

 

 

 

http://www.tootsthielemans.com/

Migrants : Le piège de Patras.

avril 28, 2012

Par Nathalie Loubeyre  

À l’heure où la « bêtise systémique » qui gouverne le monde menace sa propre survie, où le projet européen dévoile son vrai visage, antidémocratique et inégalitaire, où se profile une forme de « fascisme financier » dont les institutions européennes sont le fer de lance, il est une réalité dont personne ne parle ou presque. Pourtant, elle dessine bien plus sûrement que d’autres le visage de cette Europe en marche vers le pire.

Cette réalité, tout le monde la connaît, mais nous sommes très peu à la voir. Tout le monde en voit des images, mais très peu en prennent la véritable mesure. Pourtant, elle n’est pas difficile à observer de visu, pour qui s’en donne la peine. Car même si elle se joue souvent loin des regards, elle se donne néanmoins à voir en de nombreux endroits du territoire de l’Europe, inhumaine, coercitive et violente.

La suite sur : http://www.politis.fr/Migrants-le-piege-de-Patras,18039.html

Blanc bonnet et bonnet blanc ?

avril 28, 2012

 

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article19822

« Les abrutis engendrent des insectes ».

avril 28, 2012

Par Nurit Peled Elhanan  

Ici, en Israël, la façon dont nous traitons les enfants palestiniens a longtemps été guidée par l’adage : « Les abrutis engendrent des insectes ». Certains le disent ouvertement, d’autres partagent ce point de vue en silence. Il n’y a pas de mois sans que plusieurs enfants palestiniens soient tués sous des prétextes douteux, que personne ne comprend, jusqu’à ce qu’un journaliste suédois essaie de deviner et que toute la grosse artillerie soit déployée pour le faire taire. La plupart du temps les Autorités d’Occupation s’arrangent pour falsifier l’âge des petites victimes et pour leur prêter des intentions criminelles ou subversives et quand rien de tout cela ne marche, ils s’excusent eux-mêmes comme des joueurs de ping-pong en disant « Oh, désolé ! ». Et cette fois encore, les experts en meurtres de l’Armée israélienne ont dit : « Peut-être que ça aurait pu être arrangé autrement ! »

Peut-être ! En Vérité ! Dans la presse israélienne les enfants palestiniens sont toujours décrits comme une terrifiante menace surgissant de toutes parts : d’en-haut, d’en bas, ou en face des soldats qui tirent, lesquels soldats, ne l’oublions pas sont armés des pieds à la tête comme des « robotcops », mais sont décrits dans les rapports de presse comme des jeunes perdus, frappés de terreur lorsqu’ils sont confrontés à des enfants en T-shirts en route pour le travail des champs avec leur binette, ou font face à des enfants qui les attaquent avec des frondes, Goliath hurlants confrontés à des David fluets, agiles et inébranlables qui obstinément insistent pour continuer à vivre en dépit de ce que nous leur avons déjà expliqué des milliers de fois.

La suite à lire sur : http://www.europalestine.com/spip.php?article7179

Gaz de schiste : on joue sur les maux.

avril 28, 2012

Le gaz de schiste, c’est bel et bien fini, non ? On s’en souvient : en juillet dernier, le gouvernement fait voter une loi interdisant la fracturation hydraulique. Les opposants poussent un ouf de soulagement. Erreur : c’est reparti !

Sur la soixantaine de permis de recherche, seuls les quatre qui annonçaient ouvertement recourir à la fracturation hydraulique ont été retirés. Comme par hasard autour du Larzac, épicentre de la mobilisation… Et actuellement, plus de 70 permis sont à l’étude au Bureau exploration-production des hydrocarbures, tandis que 14 nouveaux permis concernant le Bassin parisien, la Lorraine et l’Aquitaine arrivent en fin d’instruction. Par quel prodige ? « La loi interdit la fracturation hydraulique », précise-t-on au ministère de l’Écologie, « mais elle n’interdit pas d’aller chercher le gaz de schiste ». Nuance.   

Lire sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article19817