Les immigrés n’ont pas le monopole du sexisme.

Par William Peynsaert   

Le 26 juillet, l’émission Terzake de la VRT a diffusé le documentaire « Femme de la rue », traitant de l’intimidation sexuelle dans un quartier de Bruxelles. Le documentaire capte en caméra cachée les mots lancés à la jeune réalisatrice. Selon le reportage, l’intimidation sexuelle serait un pur comportement d’immigrés. Une vision que ne partage pas Saddie Choua.   

La suite à lire sur : http://www.ptb.be/nieuws/artikel/les-immigres-nont-pas-le-monopole-du-sexisme.html

Et aussi : http://www.garance.be/cms/?Femme-de-la-rue-un-documentaire

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :