« Tous les jours, je lave mon cerveau avec la pub ».

par Erwan Manac’h

Les « déboulonneurs » parisiens étaient jugés lundi 25 février pour la huitième fois pour un « barbouillage » alors que la loi autorise depuis peu l’installation d’écrans géants publicitaires dans les rues. Reportage.

La suite sur : http://www.politis.fr/Six-anti-pubs-juges-pour-un,21110.html

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :