La gangrène

par Yann Fiévet

Il est temps de l’affirmer vraiment : l’idéal démocratique est dramatiquement compromis par l’explosion des conflits d’intérêts. La classe politique fait mine de s’en émouvoir mais des paroles – fussent-elles sincères – aux actes décisifs un gouffre s’élargit qui n’est pas près d’être comblé. Certains élus de la République vont jusqu’à prétendre que le conflit d’intérêts est indéfinissable à l’heure où les affaires économiques font l’objet de toutes les attentions. Quand la Nation toute entière se doit de soutenir les fleurons de notre industrie et qu’il faut aller chercher la Croissance par tous les moyens – d’aucun avait même promis de le faire « avec les dents » – comment démentir ce discours fataliste ambiant ? Cependant, le fait d’utiliser une position politique donnée pour satisfaire des intérêts particuliers, même érigés en intérêts supérieurs du pays, contribue largement à empêcher la remise en cause des situations acquises. Le maintien des « empires » économiques constitués, on le sait, est le meilleur garant de l’immobilisme social. La confusion entre défense de l’intérêt général et défense d’intérêts particuliers mérite une étude de cas… pratiques.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article26697

Lire aussi : http://www.initiativecitoyenne.be/article-dr-nicole-delepine-pediatre-oncologue-mes-methodes-sont-eprouvees-124124501.html

Étiquettes : , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :