Comment Shell a réécrit les objectifs climatiques de l’Union européenne

par Olivier Petitjean

C’est un nouvel exemple de la porosité des institutions européennes aux pressions des grandes entreprises, surtout lorsque ces dernières sont activement soutenues par des gouvernements comme celui de la Grande-Bretagne. Le Guardian raconte, documents à l’appui, comment l’entreprise pétrolière anglo-néerlandaise Shell a mené une campagne de lobbying victorieuse auprès des gouvernements et de la Commission européenne pour qu’ils abandonnent tout objectif contraignant en matière d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique, se contenant d’un simple objectif de réduction des émissions de CO2.

La suite sur : http://multinationales.org/Comment-Shell-a-reecrit-les-objectifs-climatiques-de-l-Union-europeenne

Étiquettes : , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :