Quelle « violence » des « voyous d’Air France ?

par Barbara Romagnan  

Le 6 octobre, Manuel Valls a qualifié de «  voyous  » les salariés d’Air France qui ont arraché la chemise du DRH du groupe. Que le premier ministre apporte son soutien à la victime de ces violences est compréhensible. Rien d’anormal non plus à ce qu’il condamne toute violence en rappelant qu’elle n’est jamais une solution. On peut cependant s’étonner de l’entendre le faire depuis l’Arabie saoudite, où il venait de conclure des contrats à hauteur de 10 milliards d’euros – un pays qui a exécuté depuis le début de l’année 135 personnes. Si l’on appelle «   violence inqualifiable   » les événements d’Air France, que reste-t-il pour désigner la peine de mort ou la répression de la liberté d’expression  ?

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article29623

Lorsque les intérêts économiques sont en jeu, la France, comme les autres Etats, reste muette sur les violations des droits de l’Homme.

« On n’attendait pas cela d’un premier ministre socialiste. » , qu’est-ce que ce gouvernement à encore de « socialiste » ?

Lire aussi : http://www.legrandsoir.info/air-france-colere-chic-colere-sociale-choc.html

Étiquettes : , , , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :