La mondialisation heureuse… pour les 10 % les plus riches

par B. A.

Quand la mondialisation aboutit à une déstabilisation d’une économie instable. En août 1997, le banquier d’affaires Alain Minc publiait son livre le plus ahurissant : “La Mondialisation heureuse”. Quand on lit ce livre aujourd’hui, on se rend compte qu’Alain Minc a passé sa vie à écrire des âneries.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article31199

Étiquettes : , , , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :