Pour faire le portrait d’une pédagogue …

Amis de la mémoire en chantant et du cassoulet réunis, bonjour ! Nous sommes le Mardi 11 octobre 2016, 20è jour de vendémiaire dédié au pressoir. A une époque où les femmes polonaises sont dans la rue pour défendre leurs droits, où Donald Trump s’exprime comme un gros beauf vis à vis de la gent féminine, voici l’histoire d’une militante oubliée. Fille de Zoé de Gamond, pédagogue, féministe et fouriériste et de Jean-Baptiste Gatti, artiste peintre et républicain italien, Isabelle nait à Paris le 28 juillet 1839.

La suite sur : http://lescenobitestranquilles.fr/2016/10/pour-faire-le-portrait-dune-pedagogue/

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :