Saber, instituteur afghan, risque chaque jour la mort pour apporter des livres aux enfants

“Les talibans! Les talibans!!“ crie soudain une femme au milieu de la place de ce petit village des environs de Bamyan, au centre de l’Afghanistan.

Immédiatement une trentaine d’enfants, garçons et filles, qui jouaient paisiblement devant une modeste maison transformée en école, partent en courant.

« Vite, vite, cachez-vous! hurle-t-elle.

La suite sur : http://www.pierremartial.com/Saber-instituteur-afghan-risque-chaque-jour-la-mort-pour-apporter-des-livres-aux-enfants_a273.html

Il y a deux catégories d’êtres humains.

Ceux qui voient le monde tel qu’il est et se demandent pourquoi ?

Et ceux qui imaginent le monde tel qu’il pourrait être et qui se disent pourquoi pas ?

(George Bernard Shaw)

Advertisements

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s