Pour réduire en cannelle la campagne pestilentielle, appel à l’entartage fripon de tous les candidats

On nous impose depuis quelques mois un spectacle plus dégradant encore qu’une émission de Morandini : la campagne présidentielle. Sur les tréteaux de la planète, alors qu’aux States une représentante lugubre de Wall Street est d’ores et déjà présentée comme le seul rempart contre une incarnation paléolithique du racisme et du sexisme new look, en Hexagonie, c’est la parade pathétique des prétendants au trône, des prétendants à la prétendance, des candidats à la candidature en marche serrée vers le clou de la performance intitulée « Qui affrontera la facho ? »

La suite sur : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article32818

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :