La Turquie arrête des parlementaires et dirigeants d’un parti de l’opposition

par Marc Botenga

En Turquie, dans la nuit du jeudi 3 au vendredi 4 novembre, des parlementaires et des dirigeants du parti de l’opposition HDP ont été arrêtés. Les observateurs parlent d’une « chasse aux sorcières contre l’opposition, les universitaires, les juges et les journalistes ». La montée du HDP avait empêché que le parti AKP d’Erdogan n’obtienne suffisamment de sièges au Parlement pour modifier la Constitution.

La suite sur : http://solidaire.org/articles/la-turquie-arrete-des-parlementaires-et-dirigeants-d-un-parti-de-l-opposition

http://www.lalibre.be/actu/international/la-turquie-rejette-les-critiques-de-l-ue-au-sujet-des-purges-58206bd1cd70fb896a664031

Étiquettes : , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :