Martin Almada : »Le Condor vole toujours, il faut lui couper les ailes. »

par Alex Anfruns

« J’ai été torturé par des militaires argentins, brésiliens, boliviens, chiliens uruguayens et paraguayens. Que voulaient-ils savoir ? Mes liens avec les « subversifs » du Chili. Je dénonçais dans ma thèse l’espionnage massif USA au Paraguay. Et les militaires en sont arrivés à la conclusion que j’étais un « terroriste intellectuel ».

La suite sur : http://www.investigaction.net/interview-avec-martin-almada-le-condor-vole-toujours-il-faut-lui-couper-les-ailes/

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :