Solidarité verbalisée

A Liège, fin octobre, quatre femmes d’un collectif nommé Les Lucioles ont été verbalisées par la police.
Quel grave trouble à l’ordre public ont donc commis ces personnes?
Et bien, chaque samedi soir place Saint-Jacques, elles distribuent des repas chauds gratuits aux personnes SDF.
« Un commissaire de police en civil qui nous avait chassées de la place des Carmes a débarqué avec d’autres agents, raconte Sabine Mestrez, une des lucioles, à La Meuse. « Il nous a dit qu’il était bien content de nous avoir prises sur le fait et à demandé à ses hommes de contrôler notre identité. Il nous a ensuite dit que nous allions recevoir chacune un procès-verbal pour nous être installées sur la voie publique et avoir distribué de la nourriture sans autorisation. »
Qu’on se rassure : il n’y a pas besoin de documents officiels pour obtenir l’autorisation de mourir de faim !

(Source : Liège : « verbalisées par la police parce qu’elles offraient des repas au SDF » http://www.lameuse.be , 4 novembre 2016)

Publicités

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s