Non, tout n’est pas permis au nom de la sécurité

Non, tout n’est pas permis au nom de la sécurité. La Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE) l’a rappelé pour la seconde fois en deux ans, au moment où l’attentat de Berlin relance le débat sur l’équilibre entre la sécurité et la protection des libertés individuelles et des droits fondamentaux. L’arrêt qu’elle a rendu ce mercredi stipule que les Etats membres de l’Union ne peuvent pas imposer aux fournisseurs de communication électronique de conserver les données des utilisateurs de manière généralisée et indifférenciée.

La suite sur : http://www.lalibre.be/actu/international/la-justice-europeenne-vole-au-secours-de-la-vie-privee-585ae867cd70fa7e37c4f975

Advertisements

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :