Morte pour leur « conscience »

Le 16 octobre dernier, une femme de 32 ans, enceinte de 19 semaines, Valentina Milluzzo, est décédée d’une septicémie – une infection – à l’hôpital de Catane, en Sicile. Sa mort aurait pu être évitée.

La suite sur : http://www.axellemag.be/breves/morte-pour-leur-conscience/

Ces médecins sont des criminels.

Advertisements

Étiquettes : , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s