Pourquoi je ne suis pas « poutinien »… ni poutinophobe

Critiquer la bêtise de la propagande occidentale anti-Poutine vous vaut immédiatement d’être classé d’autorité parmi les poutinophiles invétérés. Et pourtant non, je ne suis ni poutinophile, ni même simplement poutinien… mais pas plus poutinophobe. Voici pourquoi.

La suite sur : http://yetiblog.org/index.php?post/2187

Advertisements

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :