Ruth Elkrief, gendarme du journalisme de complaisance

par Jean-Louis Legalery

À l’approche de la cérémonie des César, une candidate pour le Nestor d’or…

Le club des laquais de l’information, dont les effectifs sont déjà conséquents, aurait-il fait l’objet d’une nouvelle adhésion ? Recevant Louis-Marie Horeau, l’un des deux rédacteurs-en-chef avec Erik Emptaz du Canard Enchaîné, sur BFM-TV le 31 janvier, Ruth Elkrief lui a posé cette question à la fois ahurissante et hallucinante, qui a fait la joie des réseaux sociaux : « Avez-vous l’intention de feuilletonner longtemps ce poison lent qui influe sur l’élection ? »

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article33674

Enfin un palmipède sain http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article33677

Lire aussi : http://television.telerama.fr/television/affaire-fillon-les-accusations-du-canard-enchaine-menacent-la-democratie,153562.php

Sous une dictature, il y a une chose pour laquelle nous avons plus de chance que vous en Occident. Nous ne croyons à rien de ce que nous lisons dans la presse, à rien de ce que nous voyons à la télévision, parce que nous savons que c’est de la propagande et des mensonges. Contrairement aux Occidentaux, nous avons appris à voir au-delà de la propagande et de lire entre les lignes et, contrairement à vous, nous savons que la vérité est toujours subversive. (Zdener Urbanek)

Advertisements

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s