Travail du dimanche : « La perte des liens familiaux et amicaux n’est jamais compensée »

par Stéphane Guérard

En Belgique comme en France, patrons et gouvernements vantent les mérites du travail du dimanche. Et ce, à grand renfort de jolies formules comme la « flexibilité », le « dynamisme économique », voire la « liberté »… Pourtant, comme l’explique le sociologue Laurent Lesnard, les conséquences pour les salariés sont tout sauf enviables.

La suite sur : http://solidaire.org/articles/travail-du-dimanche-la-perte-des-liens-familiaux-et-amicaux-n-est-jamais-compensee

Advertisements

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :