La réponse à l’épidémie d’Ebola a été guidée par la peur plus que par les priorités médicales

par Laurence Dardenne

La réponse à l’épidémie d’Ebola, qui a causé la mort de plus de 11300 personnes en Afrique de l’Ouest de 2014 à 2016, aurait-elle été davantage guidée par la peur que par les priorités médicales?

La suite sur : http://www.lalibre.be/actu/sciences-sante/la-reponse-a-l-epidemie-d-ebola-a-ete-guidee-par-la-peur-plus-que-par-les-priorites-medicales-58aae6f3cd702bc3194ce95e

 » Il faudra pourtant attendre le 8 août 2014 pour que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) considère l’épidémie comme une « urgence de santé publique de portée internationale » et que, plus d’un mois plus tard, un cas soit diagnostiqué aux Etats-Unis pour que la majeure partie du monde se soucie enfin de ces trois petits pays africains. « 
Il faut que nos « précieuses » petites personnes d’occidentaux soient touchées pour que l’on se soucie des victimes lointaines ….

Et : http://www.lalibre.be/actu/sciences-sante/ebola-les-occasions-manquees-de-sauver-le-dr-kahn-58ab4356cd702bc3194e5464

Publicités

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :