PTB : l’épreuve des urnes, la question du pouvoir

par Hugues Le Paige

Deuxième parti en Wallonie, avec 20,5 % des intentions de vote, le PTB réalise le « sorpasso » et devance le PS. [1] Situation inimaginable, il y a quelques mois encore. Dépassement éphémère mais symboliquement fort. Le PTB devient, par ailleurs le 3eme force à Bruxelles (14,1%) et progresse modérément en Flandres. Il y a des circonstances particulières et ce ne sont que des sondages, certes, certes… mais ils se confirment vague après vague. Au-delà de ces sondages, Il faut donc s’interroger sur les modifications en cours et à venir du paysage politique.

La suite sur : http://blogs.politique.eu.org/PTB-l-epreuve-des-urnes-la

« Nous ne serons jamais les nouveaux marchands d’illusions. Nous ne ferons pas de promesses. Mais nous disons clairement à nos électeurs que voter pour nous, c’est aussi nous accompagner dans la mobilisation » disent les dirigeants du PTB. Le parti de la gauche radical a, par ailleurs, toujours indiqué que sa participation à des coalitions gouvernementales était conditionnée par deux éléments essentiels : peser dans un rapport de forces (ne pas être comme Ecolo dans les années 90, une simple troupe supplétive) et refuser les actuels traités européens qui condamnent à l’austérité.

Et : http://ptb.be/articles/appel-de-peter-mertens-president-du-ptb-les-grands-defis-du-ptb-pour-transformer-de-bons

Et : http://ptb.be/video/il-faudra-bien-sur-des-deputes-ptb-mais-surtout-un-mouvement-fort-qui-combatte-les-idees

Advertisements

Étiquettes : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s