Sans un bruit : le court-métrage qui dénonce l’horreur Tchétchène

Le 1e avril, le journal russe indépendant Novaïa Gazeta avait alerté sur l’opération de répression des autorités tchétchènes contre des homosexuels et contre toutes personnes soupçonnées de l’être. L’information selon laquelle une centaine de personnes avaient été arrêtées, torturées et détenues dans des prisons secrètes, a rapidement fait le tour du monde et a été largement relayée par les ONGs et par de nombreux médias. Maxime Grandjean a voulu alerter, lui aussi, mais d’une manière différente. En réalisant dans la foulée son court métrage « Sans un bruit« , il a voulu lutter, refuser, nous appeler à tout faire pour que ce qui se passe en Tchétchénie ne soit pas seulement une information perdue dans le flot d’informations. Et il nous amène à nous poser cette effroyable question: « et si ça nous arrivait? ».

Lire la suite sur : https://mrmondialisation.org/le-court-metrage-qui-denonce-lhorreur-tchetchene/

Publicités

Étiquettes : , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :