Cannes, taches de sang en plein festival !

par Thierry Hély

Comment est-ce possible ? Pourquoi cette question ? La réponse : il suffisait de voir le visage de celles et ceux qui assistaient à la projection du film de Jérôme Lescure le soir du 24 mai à Cannes : le sang du pauvre taureau qui giclait à gros bouillons, ses beuglements de détresse et de douleur, et surtout, son regard pathétique, en gros plan, qui semblait implorer et demander pourquoi il méritait un tel supplice aussi cruel ? Certains spectateurs, la tête baissée, se bouchaient les oreilles tellement les scènes étaient insupportables.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article34763

Publicités

Étiquettes : , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :