A Marseille, les dessous bien peu reluisants du nouveau tourisme portuaire

par Jean-Baptiste Bernard

Désormais premier port de croisière français et vingtième mondial, Marseille se frotte les mains. Il faut dire que la municipalité, depuis vingt ans, n’a pas ménagé ses efforts pour transformer l’ancien port industriel en destination privilégiée des touristes du monde entier. Les immenses navires, gorgés de passagers, se bousculent désormais aux portillons de ses nouvelles gares maritimes. Champagne ! Mais si la mairie dirigée par Jean-Claude Gaudin se félicite de retombées financières discutables, elle ne dit mot des lourdes nuisances qui accompagnent ce tourisme de masse aux accents caricaturaux. Histoire d’un naufrage, racontée en partenariat avec le journal CQFD.

La suite sur : https://www.bastamag.net/A-Marseille-les-dessous-bien-peu-reluisants-du-nouveau-tourisme-portuaire

Publicités

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :