Pologne, Hongrie, Turquie : l’Union européenne peut-elle encore faire barrage aux tentations totalitaires ?

par Rachel Knaebel

L’Allemagne accueille les 7 et 8 juillet le G20 à Hambourg, avec son lot d’autocrates et de régimes autoritaires. L’Union européenne elle-même n’est pas à l’abri de dérives absolutistes plus ou moins musclées, comme le démontrent la situation en Hongrie, où une droite extrême xénophobe gouverne depuis sept ans. Et en Pologne où l’ultra-droite est au pouvoir depuis deux ans. La Turquie, candidate à l’adhésion, bascule progressivement vers un régime dictatorial. Toujours prompte à punir des pays qui ne respecteraient pas certains dogmes économiques, l’Union européenne dispose-t-elle de moyens juridiques et de la volonté politique pour sanctionner des gouvernements qui violeraient allègrement ses valeurs fondamentales, basées sur le respect de la dignité humaine, la liberté, l’égalité, et l’État de droit ? Réponse.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Pologne-Hongrie-Turquie-l-Union-europeenne-peut-elle-encore-faire-barrage-aux

Publicités

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :