Sauver le climat ? Les banques qui accordent des crédits non durables doivent en payer le prix

Les banques et les gestionnaires de fonds peuvent jouer un rôle clé dans la lutte contre le changement du climat. Augmenter le coût des crédits à des projets polluants pour les banques qui les octroient, inciterait tous les secteurs à privilégier les investissements verts. La balle est aussi dans le camp de l’investisseur durable : la demande (logique) d’exclure tous les carburants fossiles de son portefeuille d’investissement constitue véritablement un moteur du changement. En effet, c’est l’argent qui fait tourner le monde : tous ensemble, nous devons simplement indiquer dans quel sens.

La suite sur : https://lacouleurdelargent.be/sauver-le-climat/?noredirect=fr_BE&utm_source=&utm_medium=email&utm_term=&utm_content=La-responsabilit%C3%A9-environnementale-des-banques&utm_campaign=171127-TBBE-FR-eNews-Particuliers

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :