France, pays des droits de l’Homme, quelle farce

par Martine Landrot

Interviewée en novembre dernier lors de la sortie en salle du documentaire de Raymond Depardon 12 jours, Adeline Hazan avait prévenu qu’elle faisait de la psychiatrie la priorité de son mandat à la tête du Contrôle général des lieux de privation de liberté (CGLPL) Le rapport qu’elle vient d’envoyer à la ministre de la Santé Agnès Buzyn est accablant.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article37230

Étiquettes : , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :