« Est-ce ainsi que les hommes vivent ? »

Pourquoi le trafic d’espèces protégées bat tous les records.

Les arrivages de tortues léopard, de tortues à éperons et de pythons royaux, ont pratiquement décuplé en dix ans en dépit des contrôles et d’un jugement international pratiquement unanime. Selon l’ONG Traffic, le commerce illégal d’animaux en voie d’extinction et le braconnage n’ont jamais autant été importants que depuis les 10 dernières années. Si les lions, rhinocéros, éléphants sont toujours particulièrement menacés, les oiseaux, reptiles et poissons restent les grandes victimes de ce trafic mondialisé.

La suite sur : https://mrmondialisation.org/en-asie-le-trafic-despeces-protegees-bat-tous-les-records/

Étiquettes : , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :