Lupano, vraie honte contre faux honneur

Le ministre de la « Culture » a voulu décerner la médaille de Chevalier des Arts et des Lettres au scénariste Wilfrid Lupano, auteur des Vieux fourneaux. Mais Lupano a une notion un peu plus élevée de l’honneur que ceux qui médaillent à tout-va, comme on pince l’oreille d’un grognard. Flaubert disait: « Les honneurs déshonorent. » Lupano préfère citer Desproges – « les décorations, c’est la libido des vieux » –, mais l’idée est la même. A la prétention d’honorer de certains, le scénariste répond par la rage d’avoir honte. Voici la lettre adressée qu’il a adressé à ce ministre un peu naïf qui prend les gens pour des sapins – en espérant que d’autres suivront son exemple.

La suite sur : https://towardgrace.blogspot.com/2019/05/lupano-vraie-honte-contre-faux-honneur.html

https://www.dargaud.com/bd/Vieux-fourneaux-Les/Les-vieux-fourneaux/Les-vieux-fourneaux-tome-1-Ceux-qui-restent2

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :