Quand Interpol devient une machine à broyer les opposants

par Jacques-Marie Bourget

Les dictateurs homologués et les dictateurs démocratiques, genre Trump et l’administration américaine, ont trouvé un outil formidable pour traquer et anéantir leurs opposants, ce qui va d’un chef de parti africain à Julian Assange. Dans toutes ces affaires d’Etat et de basse police, Interpol ferme les yeux et est prête à assister les tyrans.

La suite sur : https://www.legrandsoir.info/quand-interpol-devient-une-machine-a-broyer-les-opposants.html

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :