Vénézuela, les faits, rien que les faits

par Jean Ortiz

Le 5 octobre 1971, le président Richard Nixon lança à son secrétaire d’Etat, Henry Kissinger : « j’ai décidé de virer Allende, ce fils de pute ». Admirez l’élégance du langage. Nixon poursuit : « nous ne devons pas laisser l’Amérique latine penser qu’elle peut emprunter un autre chemin sans en subir les conséquences ». Et d’ajouter : « faites-moi hurler l’économie » (chilienne).

La suite sur : https://www.legrandsoir.info/venezuela-les-faits-rien-que-les-faits.html

https://venezuelainfos.wordpress.com/2019/06/15/la-democratie-participative-au-venezuela-interview-de-blanca-eekhout-ministre-des-communes/

http://bolivarinfos.over-blog.com/2019/06/venezuela-pour-nous-attaquer-le-chavisme-est-tout-simplement-une-question-de-survie.html

Étiquettes : , , , ,

Une Réponse to “Vénézuela, les faits, rien que les faits”

  1. Vénézuela, les faits, rien que les faits | Boycott Says:

    […] https://rannemarie.wordpress.com/2019/06/17/venezuela-les-faits-rien-que-les-faits/ […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :