Le nouveau Vlaams Belang, une opération cosmétique de propagande

par Manuel Abramovicz

C’est en 1978 que le Vlaams Belang (VB), « Intérêt flamand » en français, est fondé à Anvers et à Bruxelles, sous son premier nom : Vlaams Blok (« Bloc flamand »). Depuis, ce parti nationaliste séparatiste – il prône la fin de l’État belge et la création sur ses ruines d’un « État national-flamand » indépendant, avec Bruxelles comme capitale – a sans cesse connu des succès électoraux de 1978 à 2003, puis un déclin vertigineux de ses suffrages, de scrutin en scrutin, de 2006à 2014. Depuis les dernières élections communales, en octobre dernier, le VB a repris du poil de la bête. Le lion flamand nationaliste a confirmé son retour en force sur la scène politique le 26 mai, lors du méga-scrutin : avec l’élection de 18 députés fédéraux, contre trois en 2014, et de 23députés régionaux, contre17 il y a cinq ans.

La suite sur : http://resistances-infos.blogspot.com/2019/06/le-nouveau-vlaams-belang-une-operation.html

Publicités

Étiquettes : , , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :