Etre «vegan sauf au dîner» pour freiner le réchauffement climatique

par Inkoo Kang — Traduit par Yann Champion

Pour l’écrivain Jonathan Safran Foer, l’avenir de la planète se joue dans notre assiette. Dialogue entre un ancien végétarien et un quasi-vegan.

Sur : http://www.slate.fr/story/182547/vegan-sauf-au-diner-freiner-rechauffement-climatique-compromis-responsabilite

Étiquettes : , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :