L’insurrection des « enfants de la Ddass » chiliens

J’ai entendu le mot pour la première fois il y a quelques jours, dans une vidéo d’internet où un jeune homme, filmé sur une grande avenue de Santiago, crie : « Le SéNaMé viole, le SéNaMé maltraite, le SéNaMé tue … le SéNaMé est une merde ! ». Sé Na Mé, pour Servicio Nacional de Menores, soit l’équivalent chilien de la Ddass en France.

La suite sur : https://lundi.am/L-insurrection-des-enfants-de-la-Ddass-chiliens

Étiquettes : , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :