« Ainsi, dans une récente décision de la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH), peut-on lire : « Le seuil de gravité requis pour que cette détention soit qualifiée de traitement inhumain ou dégradant n’avait pas été atteint » !!!

Migrants piégés et maltraités en mer Égée avec l’aval des plus hautes autoritéscommission européenne, parlement européen

par GISTI

Venus de la côte turque toute proche, des milliers de migrants en route vers l’Europe sont entassés dans des camps sur les îles grecques. Traités comme des parias, ils sont soumis à des conditions de vie désastreuses, aggravées par la privation de liberté et la menace permanente d’un renvoi vers la Turquie. Pour la CEDH, il ne se passe là rien de particulièrement grave.

La suite sur : http://ujfp.org/spip.php?article7606

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :