Violences conjugales par des policiers et gendarmes : « Ce ne sont pas des cas isolés »

par Morgane Giuliani

Dans « Silence, on cogne », la journaliste Sophie Boutboul livre une enquête sidérante et essentielle sur ces femmes qui sont victimes de violences conjugales de la part de gendarmes et policiers, et de l’omerta qui règne à ce sujet. L’une d’elles, Alizé Bernard, étaye également son combat.

La suite sur : https://www.marieclaire.fr/silence-on-cogne-livre-interview-sophie-boutboul-violences-conjugales-par-des-policiers-et-gendarmes,1337457.asp

Étiquettes : , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :