« On nous demande de soigner le patient le plus rentable »

par Annabelle Laurent

Il dresse en 48 pages le constat implacable, et effrayant, d’un hôpital public transformé en industrie. Rencontre avec le neurochirurgien Stéphane Velut.

Les soignants sont dans les rues depuis bientôt un an. Le plan d’urgence annoncé par l’ex-ministre Agnès Buzyn, fin novembre 2019, n’a fait que décupler la colère, et le désespoir de certains. L’hôpital public traverse une crise sans précédent, rassemblant pour la première fois toutes les professions. Plus de 600 médecins ont déjà démissionné de leurs fonctions administratives, des centaines d’autres menacent de le faire. Il peut pourtant être complexe de comprendre exactement ce qui se joue de l’autre côté des portes de ces Centres Hospitalo-Universitaires qu’une partie d’entre nous ne franchit que rarement.

La suite sur : https://usbeketrica.com/article/on-nous-demande-de-soigner-le-patient-le-plus-rentable

Lire aussi : Soins psychiques : l’État va-t-il exclure du service public la majorité des enfants et adolescents ? https://www.bastamag.net/Etat-ARS-demanteler-CMPP-centres-psychologiques-enfants-adolescents

Étiquettes : , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :